Pourquoi je ne mange pas de viande?

Par défaut

Si vous êtes comme moi, un(e) gourmand(e) qui aime les bonnes choses mais que vous voudriez manger plus équilibré pour votre santé et pour le bien de la planète, devenir végétarien fait peur et attire à la fois et regardez cette petite👉 vidéo qui permet de vous donner quelques informations.

Devenir végétarien sans devenir sectaire en 4 points:

1 / Découvrez pourquoi trop de viande nuit à l’environnement:

Tout d’abord, lire tous les articles sur l’impact de la viande sur l’environnement pour vous renforcer dans votre conviction et vous dire que: « Je peux consommer un peu moins de viande » ou « Il est possible de ne plus manger de viande sans se priver ». :

 

image

 

2 / Découvrez pourquoi trop de viande nuit à votre santé:

L’excès de viande rouge et de charcuterie est de plus en plus considérée comme favorisant le cancer. Une étude du World cancer research en 2007 et une autre étude du European Prospective Investigation into Cancer (EPIC) recommandent:

Réduire la consommation de charcuterie et de viandes transformées: éviter de dépasser 500g de viande rouge crue (veau, bœuf, canard, porc) par semaine soit environ 330 g de viande cuite. Le CIV (Centre d’information des viandes) recommande 500 g de viande cuite, donc 700 g de viande crue par semaine.
Une étude EPIC de 2005 montre que pour réduire le risque de cancer colorectal de 30% il faut manger moins de viande et plus de poisson (voir consommation de viande et santé). En France, PNNS3 (Plan National Nutrition Santé) de 2011 recommande la même chose : « viande et volaille, produits de la pêche, œufs : une à deux fois par jour, en quantités inférieures à l’accompagnement en choisissant surtout les viandes blanches. »

La viande est montré du doigt pour favoriser des maladies cardio vasculaires ainsi que le cancer, en rapport avec notre microbiote.

👉Pourquoi le régime Dunkan est une hérésie?

Rappelons d’abord que la viande contient :

des protéines (de 20 à 30% selon les viandes) qui apportent des acides aminés essentiels (c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être fabriqués pas l’organisme)
des oligo-éléments : surtout le fer dit héminique (d’origine animale)
des vitamines : surtout la B12, uniquement trouvée dans les aliments d’origine animale.
– des lipides (10,7 g/100 g en moyenne) surtout saturées (les moins bonnes) et du cholestérol (en moyenne 74,3 mg/100 g).

image
      Alors, pourquoi la viande serait-elle nocive ?

C’est surtout la viande rouge (bœuf, veau, agneau, canard, mais aussi porc) qui est incriminée. En cause, d’après les nombreuses études :

– Son taux de graisses saturées important, facteurs de maladies cardio-vasculaires.

– son mode de cuisson : grill, barbecue, poêle avec des graisses sont aussi des facteurs cancérigènes.

– leur contenance en fer: le fer héminique est mieux assimilé (25%) que celui des légumes (non héminique) ( 5 à 10 %). Mais, il faut savoir que la cuisson de la viande affaiblit ce fer et d’autre part, l’apport excessif en fer peut être dangereux. En trop grande quantité, cet oligo-élément devient en effet pro-oxydant et libère des radicaux libres favorisant toutes sortes de cancers.

C’est surtout le cancer colorectal (40 500 cas et 53% survenant chez l’homme en France en 2011 selon l’Institut National du Cancer) qui est le plus souvent associé à une consommation de viande excessive.

La France fait partie des pays dans lequel le risque de cancer colorectal est élevé, tout comme les autres pays d’Europe de l’Ouest, les États-Unis, l’Australie et, plus récemment, le Japon : là où la consommation de viande est très élevée. A contrario, en Amérique du sud, en Asie et surtout en Afrique, là où la consommation de viande est faible, ce cancer est beaucoup plus rare.

image

Donc, pour éviter tout facteur de risque de cancers quels qu’ils soient, je ne consomme pas de viandes ainsi que pour aller jusqu’au bout de la logique santé et environnement !

Quel que soit votre choix, il passe forcément par l’augmentation de la consommation de fruits et légumes crus ou cuits, de légumineuses, de 👉graines germées, le tout BIO de préférence. Ils sont parés de toutes les vertus, sans risque de surdose. Ils apportent des : antioxydants, vitamines, oligo-éléments, glucides, mais aussi protéines et lipides.

3/ Pourquoi j’évite le poisson?:  Certains apportent leurs bienfaits en oméga 3 (moins de « mauvais  » lipides). Mais les mers sont polluées et le mercure est absorbé par les poissons. D’autres parts, la pêche intensive est la cause de l’épuisement de certaines sortes de poissons.(pêche intensive) 👈

4/ Pourquoi je ne bois plus de lait? Le lait, les yaourts et les fromages au lait de vache (surtout ceux pas affinés) ne sont pas compatibles avec le bon fonctionnement de mes articulations👈 et acidifient mon corps. Je leur préfère, les fromages de chèvre ou de brebis… Les laits végétaux comme le lait d’amande ou le lait de riz enrichi en calcium ou le lait de soja (sans abuser…) ou celui d’avoine sont délicieux et on peut les utiliser dans la cuisine en remplacement du lait de vache.

Une assiette d’un végétalien comporte des légumes, des légumineuses👈 , des céréales, des algues, des graines germées et des oléagineux ( fruits secs…) assaisonnée d’épices, de plantes aromatiques, d’ huiles comme celles d’olive, de sésame ou de noix ( par exemple) pour les omégas 3…

Je vous offre des exemples de recettes comportant du tofu👈, du seitan👈, du tempeh👈, des algues 👈,  ainsi les protéines seront présentes dans votre assiette et vous vous sentirez léger, léger…!
Mais aussi d’autres: RECETTES VÉGÉTALES 👈

Et vous? Quel style de vie souhaitez vous? QUEL EST VOTRE FAÇON DE VOIR VOTRE ALIMENTATION? Cat.

Publicités

"

  1. Article pertinent et documenté, très interessant. Pour ma part je n’arrive plus à manger de viande depuis que j’ai réalisé combien la vie d’un animal ne devait être sacrifiée pour me nourrir.
    Love matters.

    J'aime

  2. Super article.
    J’ai du diminuer ma consommation de prés de 80%
    Moi la viande je la mange uniquement chez moi (achetée auprès de producteurs responsables) et en moyenne une fois toute les deux semaines voir moins.
    Ce n’est clairement pas un aliment indispensable.

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne suis pas une vraie végétarienne je mange uniquement de la viande quand je suis invitée ou chez mon copain et qu’on m’en sert mais sinon je ne mange jamais de la viande de ma propre initiative et vraiment j’aurai jamais cru le devenir un jour mais c’est venu tout seul comme par nature.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s