Archives de Tag: Naturopathie

Que du bonheur !

Par défaut

Je vous envoie tout le « bonheur du monde » des Cyclades et plus particulièrement d’Amorgos, là où le bleu apaise les âmes, les cœurs et les corps endoloris ! Ici, La paix vous envahit surtout quand elle rime avec retraite de YOGA… Je vous envoie donc, non pas un brin de muguet mais un brin d’hélichryse grecque appelée également immortelle qui apaise les « coups », les chocs de la vie…!

Voici 👉🏽 une carte postée pour vous, de cet endroit idyllique. Je vous la transmets avec toutes mes plus douces pensées 😉

Je n’oublie pas mon 👉🏽 fameux jeu qui a désigné 👉🏽 Joëlle du blog   » Ma Cuisine sans sulfites ». MERCI pour ta participation instructive …! Une surprise sous forme de livre bien-être t’attend…! 

Une belle journée à toutes et à tous. À bientôt… Cat.

CHUT! Notre microbiote nous « cause »…

Par défaut

Avez vous rencontré votre microbiote? 

Non? Mais de quoi s’agit-il, d’une nouvelle marque d’ordinateur? D’une enceinte?… De l’instrument préféré d’un chanteur! Je n’ai rien acheté moi! 

MAIS NON…! Alors je vous raconte cette descente en vous et je vous emmène dans cet organe qu’est votre deuxième cerveau … Prêt pour ce grand voyage?

 

VOUS VOILÀ ARRIVÉ ET JE VOUS PRÉSENTE VOTRE FLORE … INTESTINALE !

Et oui, il n’y pas de fleurs uniquement dans votre jardin ou sur votre balcon, celles-ci vous les voyez alors que celles situées  au dessus de votre ceinture, derrière votre nombril, vous les oubliez!!!!  Par moments, elles se rappellent à vous quand votre tête et votre coeur ne battent plus à l’unisson ainsi des douleurs et des spasmes sont des alertes qu’il ne faudrait pas franchir…

Mais qui est notre flore intestinale et à quoi sert elle ?

Je compare notre flore à des racines qui alimentent tout le corps (cerveau, reins, coeur, foie, système immunitaire…) qui sont composées de 600 000 gènes bactériens, de virus, de parasites... qui sont de bons compagnons de route comme la sève d’un arbre. Si toutefois, on stérilise cette flore, elle meurt mais nous aussi…! Nous avons 10 fois plus de bactéries que de cellules. Notre flore protège l’intestin et produit des vitamines (B et K), des enzymes et détruit les métaux lourds. La superficie de nos chers intestins (mis à plat) représente celle d’un terrain de tennis, alors sortez vos raquettes et à vous de jouer pour les nettoyer… Des intestins bien élevés contiennent près de 3000 pathogènes que la flore intestinale tient sous sa coupe… Une vraie « empreinte intestinale » car elle est unique et elle nous est personnelle. Notre microbiote modifie notre personnalité…

Mais qu’est qui ne plaît pas à notre flore intestinale?

  • Une alimentation trop sucrée, contenant des édulcorants et trop d’amidon …
  • Une alimentation industrielle qui contient des conservateurs.
  • Les additifs alimentaires (colorants, exhausteurs de goût…) 
  •  Les antibiotiques
  • Des produits chimiques (pesticides, fertilisants, certains détergents, fumées, plastiques, certains produits d’hygiène et de beauté…)
  • Des métaux lourds (mercure, plomb, aluminium…)
  • Les drogues, l’alcool, certains médicaments.
  • Des infections (streptocoques, salmonelle, e-coli…)
  • Des maladies chroniques, le stress, la ménopause, la vieillesse et le sport pratiqué de façon intense.
  • Des bébés n’ayant pas bénéficié de l’allaitement maternel ont une flore intestinale moins adaptée ainsi que ceux nées par césarienne (mais des solutions existent…)…

    Des solutions?

     Nous voyons qu’il y a une connexion entre les intestins et le cerveau ainsi qu’entre les intestins et le reste du corps donc une mauvaise alimentation entraîne des problèmes psychologiques: comme l’hyperactivité, l’anxiété, l’autisme, certaines épilepsies, les changements d’humeur, le surpoids, la  dyslexie, etc… ainsi que des problèmes physiologiques avec une immunité amoindrie:

  •  Problèmes ORL comme la sinusite, l’otite…

  • Problèmes dermatologiques comme l’eczéma, le psoriasis…

  • Problèmes respiratoires comme l’asthme, la bronchite…

  • Problèmes digestifs comme le syndrome du colon irritable, la constipation, des diarrhées…

  • Maladies auto-immunes comme la maladie de Crohn, l’arthrite …

  • Maladies chroniques comme la cystite, les infections vaginales…                                            

     Le docteur Natacha Campbell-McBride 👈🏽 expose son concept GAPS qui intègre un régime spécifique 👈🏽, une détoxification et des compléments alimentaires pour restaurer le système digestif et obtient des résultats sur les maladies 👈🏽énoncés ici et ci-dessus… Elles ont en commun la détérioration des barrières de protection (peau, poumons, intestins et hémato-encéphalique).

D’autres pistes naturelles pour le cocooning de votre microbiote :

–   Les prébiotiques naturels ils sont les chouchous des probiotiques ( ce sont leurs aliments préférés) ils sont présents dans les céréales complètes, les légumineuses 👈🏽, les fruits (👉🏽 banane…) et légumes (artichaut, ail, topinambour, poireau, oignon, salsifis, chicorée, endive…)  plus particulièrement crus et bien mûrs pour profiter des fibres alimentaires primordiales… N’oubliez pas les algues, l’aguar-agar et le konjac… 

–   Les probiotques naturels présents dans le lacto-fermenté 👈🏽 (légumes, kéfir, kombucha, certaines sèves de bouleau…), dans le fermenté (miso, choucroute, kimchi 👈🏽, jus de légumes fermentés, soupe d’os…). Sinon des gélules de ferments lactiques  👈🏽comme ceux de Biolife…

–   La phytothérapie: cerfeuil, pissenlit, racine de chicorée, chardon marie… Le psyllium, la levure de bière…

–   Ne pas aseptiser à outrance…

– Mais également des transplantations de flore et de matières fécales pour rénover le microbiote…etc…

Donc essayons de changer notre alimentation et celle de nos enfants… Incitons nos adolescents et nos plus grands à réviser leur façon de s’alimenter ainsi vous pouvez partager avec eux ce petit guide 👉🏽 « Mais Pourquoi personne ne nous le dit? » de Virginie Parée avec des idées de recettes créées pour eux…

Avez vous rencontré votre flore ? Si c’est le cas, que vous raconte-t-elle? Si vous avez des enfants, quels sont vos problèmes rencontrés au niveau de leur alimentation…? Une question sur la méthode GAPS, n’hésitez pas.

Cat. Éducatrice Yoga enfants , Naturopathe 

Jeûne, déjeunons ou non?

Par défaut

Le printemps arrive à grands pas et des sujets nous préoccupent plus particulièrement et pour ne pas tomber dans des erreurs, soyons à l’affût…

JE SORS MON GYROPHARE ET MON « DEUX TONS » CAR DES INFORMATIONS ARRIVENT DE TOUTES PARTS ET QUAND LE DANGER POINTE SON NEZ, JE SORS LE MIEN…

img_6017

Peut-être que mes côtés  naturo-yogini-Mam-Poppins plutôt zen ne vous auront pas échappé mais connaissez vous mon côté explosif? Et oui, mes « coups de gueule » sont  👈🏽   👈🏽 et 👈🏽

Mon courroux permanent provient d’un vaste sujet qui nous impacte directement et qui nous est finalement inconnu: L’ALIMENTATIONElle est vecteur de la plus grosse mortalité devant la cigarette ou l’alcool et pourtant elle est très peu et très mal expliquée…! Elle peut être notre meilleure amie et notre pire ennemie… C’est une médecine que nous avons à portée de main mais faut il encore s’y pencher…! Est-ce que les enfants ont des cours de nutrition? NON! Quand je parle de cours au sein de l’école, je n’entends pas une campagne publicitaire d’incitation comme ICI👈🏻 ou comme 👉🏽 ICI.

Je vais donc tentée d’ouvrir cet énorme dossier durant le mois de mars …en commençant par le jeûne. Nous sortons de cette période froide, bien connue de l’animal, qu’est l’hibernation et durant cette période de sommeil ou demi sommeil leur métabolisme est diminué. Nous? Nous avons oublié que nous sommes des animaux et pourtant! Faites un tour d’horizon sur votre moral, votre corps et ses transformations en hiver et faites la même chose quand vous sentez le printemps à votre porte… ALORS, VERDICT?

img_6014

 MAIS QUE REPRÉSENTE LE JEÛNE POUR VOUS?  JE VOUS EN DRESSE UN PORTRAIT RAPIDE … SOUVENT LES ADOLESCENTS SE JETTENT À CORPS PERDU DANS DES EXPÉRIENCES ET PLUTÔT QUE LES NIER AUTANT EN PARLER AVEC EUX…ET BIEN RÉFLÉCHIR AVANT CAR CE N’EST PAS UNE DEMARCHE ANODINE.

Le jeûne est l’abstention volontaire de nourriture ou par suite à d’une maladie jusqu’au rétablissement de l’organisme. Ne pas confondre avec l’inanition qui est la privation de nourriture, voulue ou accidentelle alors que l’organisme réclame des aliments.

  •  Le jeûne de protestation a pour synonyme le jeûne « magique ». Il est pratiqué pour obtenir un but précis…
  • Le jeûne peut avoir un caractère philosophique, religieux ou de protestation.
  •  Jeûner, c’est s’arrêter de manger jusqu’à l’épuisement de ses réserves nutritives et dépérir, c’est aller au delà.
  •  Le corps utilise durant le jeûne et en premier lieu, ses graisses, son  glycogène et une partie de ses protéines.
  • Le corps vit de ses réserves d’une façon équilibrée.
  • Le jeûne ne guérit pas, il fait partie d’une hygiène de vie en permettant au corps de se décharger de ses toxines et de ses déchets.
  • Des modifications du corps sont nombreuses suite à un jeûne et entre autres elles sont produites sur le foie (perte en eau, en graisse et en glycogène), sur les muscles du squelette (Cellules réduites donc diminution de volume). Le corps protège ses organes vitaux et perd rapidement les graisses, les hydrates de carbone mais il retient ses minéraux en rejetant l’excès acidifiant. Le coeur bat moins vite, l’estomac et le sang se régénèrent pour retrouver leurs fonctions normales…
  • Avant le jeûne, il est préférable de commencer par 2-3 jours de végétarisme…
  • Les symptômes principaux du jeûne se font sentir au niveau d’une langue chargée et d’une haleine fétide qui s’amenuisent au fur et à mesure de l’autolyse (autodigestion cellulaire). Certains autres symptômes comme des maux de tête, des vertiges, des nausées, des brûlures sont plus présents en début de jeûne et chez les personnes ayants l’habitude d’une alimentation riche.
  • L’indice principal pour sortir d’un jeûne est la faim naturelle, c’est l’organisme qui décide.
  • La faim naturelle passe par la bouche et le gosier. Ce besoin se ressent par un écoulement salivaire et souvent par l’envie d’un aliment en particulier. Ne pas confondre avec l’appétit qui est une habitude horaire. La faim naturelle peut subvenir après un jeûne court….
  • Durant un jeûne, il faut boire de l’eau ou des tisanes à volonté et marcher tranquillement en s’écoutant …en bref, savoir se dorloter.
  • En sortant d’un jeûne, on ne se précipite pas sur n’importe quel aliment mais plutôt sur une alimentation liquide, bio et de qualité. Elle sera progressive (fruits et légumes  après un jeûne court) ou (proteinée après un jeûne long). Pour plus d’informations sur le procédé à suivre, me contacter…
  • LES CONTRE INDICATIONS D’UN LONG JEÛNE: IL DOIT ÊTRE SUIVI PAR UN MÉDECIN OU UN HYGIÉNISTE- NATUROPATHE mais il est proscrit en cas de maigreur extrême, pour les femmes enceintes et durant l’allaitement car le lait se tarit.  

Je vous entends d’ici dire: « ALORS, Cat. habituellement tu nous expliques les bienfaits… » et bien aujourd’hui j’ai décidé de vous lâcher la main et oui, vous êtes grands maintenant… À vous  de passer aux travaux pratiques! Qu’en pensez vous? PRÊT ?

img_6015

« Le jeûne est un repos: des vacances physiologiques… C’est une mesure de nettoyage qui mérite d’être mieux connue et plus largement employée…  » disait le Dt. Shelton.

POUR ALLER PLUS LOIN:

LE MOT, Déjeuner provient du latin « disjejunare » qui signifie « rompre le jeûne ».

A l’heure actuelle, des expériences sont en cours sur les bienfaits d’un JEÛNE 👉🏽 ICI… Le prix Nobel de médecine et physiologie 2016 a été décerné, le 3 octobre dernier, au japonais Yoshinori Ohsumi pour ses recherches sur le jeûne et l’autophagie… et ainsi aider à lutter contre le cancer . Le Docteur H.M. Shelton a écrit « Le jeûne » édition Le courrier du livre. Christopher Vasey, naturopathe et le professeur Joyeux sont également des adeptes du jeûne…

 À bientôt … pour vos expériences…  Cat . Hygiéniste-naturopathe, éducatrice Yoga enfants

L’alimentation et l’aromathérapie suivant les tempéraments

Par défaut

C’est une histoire de proportions!

Chacun possède 4 tempéraments dans des proportions variables, nous sommes, donc tous différents et semblables en même temps.

img_5829

Nous avons un terrain différent puis nous construisons dessus notre maison avec nos propres matériaux. Notre terrain est hyper ou hypo mais nous ne maîtrisons pas ces voies végétatives. Notre système neuro-végétatif, sympathique (régi le côté tonique) ou parasympathique (régi le côté repos), régule les fonctions vitales de notre corps.

Selon Hippocrate (460 avJC- 370 avJC), père de la médecine et précurseur de la diététique, il y a 4 types d’êtres humains avec des critères morphologiques, psychologiques et physiologiques différents. On pourrait dire que nous sommes un « patchwork » de 4 tempéraments mais à chaque âge un des 4 prédomine naturellement:

img_5832

À l’enfance: tempérament lymphatique

À l’adolescence et chez les jeunes adultes: tempérament sanguin

À l’âge adulte (mûr): tempérament bilieux

À l’aube de la vie: tempérament nerveux.

img_5830

Notre tempérament est conditionné par notre hérédité et présente des points forts à utiliser pour un meilleur équilibre. Je vous présente chacun des types et à vous de trouver le ou les vôtres.

LE LYMPHATIQUE: est plutôt rond et pas très grand. Il est calme, passif, persévérant, il n’aime pas les changements, il a besoin de repos, il somnole facilement. Il est gourmand et sa digestion est lente. Il a besoin d’être stimulé.

Son alimentation: doit être peu grasse, peu sucrée, peu farineuse, riche en fibres végétales et en aliments durs pour un meilleur masticage.

Son aroma: pin sylvestre, cèdre, cyprès, genévrier, épinette noire, orange, petit grain mandarinier, ravintsara et basilic.

img_5831

LE SANGUIN: est plutôt musclé, il a une bonne vitalité, il est extraverti, énergique, inconstant, vif mais dispersé. Ses problèmes sont d’ordre circulatoire et respiratoire.

Son alimentation: doit être grillée, maigre et prise en quantité normale car il est plutôt excessif.

Son aroma: camomille, gaulthérie, ylang ylang, géranium, petit grain bigarade, lavande et cyprès.

LE BILIEUX: a une ossature forte, de grande taille et robuste. C’est un ambitieux, un rien despote qui aime organiser. Il a besoin de peu de sommeil et aime tout contrôler. Il a tendance à faire des excès et ses problèmes sont liés à cela.

Son alimentation: doit être riche en végétaux crus et en jus.

Son aroma: verveine citronnée, basilic, citron, cyprès, genévrier, eucalyptus, petit grain bigarade, orange, menthe poivrée, romarin verbénone, pin et ravintsara.

img_5835

LE NERVEUX: est longiligne, anguleux, étroit, de taille supérieure, il a peu de force physique. Il est prédisposé aux affections nerveuses et aux troubles de la minéralisation.

Son alimentation doit être à base de légumes, fruits, céréales, oléagineux, jus de légumes, peu de fromages mais surtout riche en sels minéraux, en vitamines, en fibres et pauvre en lipides saturés.

Son aroma: mandarine, basilic, cannelle, eucalyptus, gingembre, sauge sclarée, lavande, orange, origan, pin, ravintsara, sarriette, thym, néroli, giroflier et marjolaine.

Mon conseil: Il est possible de mettre 30 gouttes de 2 huiles essentielles au choix dans 10ml d’huile végétale et de masser sa plante de pieds avec quelques gouttes de ce mélange ou d’en mettre sur ses poignets et de les sentir en « cathédrale ». (Ne pas les utiliser chez les femmes enceintes, allaitantes, les épileptiques et les enfants).

img_5834

Nous possédons, à la base, 25% de chaque tempérament pour être équilibré mais un tempérament prédomine toujours et un autre est plus effacé. Cette formule n’est jamais figée et peut évoluer avec l’âge et les situations diverses de notre vie. Ces tempéraments donnent une indication au naturopathe pour aider chacun à prendre conscience de ses besoins. 👉Les doshas de la médecine ayurvédique  sont finalement ressemblants  aux tempéraments d‘Hippocrate.

 » TOUTE MALADIE COMMENCE DANS L’INTESTIN «  Hippocrate.

Pour plus de détails sur les tempéraments et plus particulièrement LE vôtre, n’hésitez pas, un petit message est le bienvenu…! Cat.

L’alimentation…notre première alliée.

Par défaut

L’alimentation est la source de notre vie alors d’où vient la vôtre ?

L'essen-ciel

L’alimentation est la plus importante des alliées pour prendre soin de soi. Le bio et le local peuvent être privilégiés et il vaut mieux manger moins mais manger sainement… Finalement, revenons à nos racines c’est à dire consommons sainement, simplement et modérément en oubliant les plats industrialisés.

image

A l’heure actuelle, nous sommes dans une surenchère de la société de consommation. Changer n’est pas simple car le regard de l’autre est devenu important… Avoir des étagères bien remplies nous rassure et pourtant il faudrait éliminer ce qui n’est pas l’indispensable tout en se faisant plaisir car l’alimentation est un carburant pour le corps mais aussi un plaisir pour la tête  qui fera que nous consommons intelligemment.

img_5713

Manger pour se faire du bien à la tête? plutôt à l’esprit car toute cette nourriture passe par la bouche et nous ramène à nos origines de bébé… Quand nous têtions le sein de notre…

View original post 230 mots de plus

Le rire, c’est la santé : 4 bienfaits prouvés

Par défaut

Confucius recommande de s’esclaffer douze fois par jour et vous, riez vous suffisamment …? Voilà, une ordonnance bien sympathique alors riez de tout votre soûl…des bienfaits sont au rendez-vous!

Résistance Inventerre

Bio Info – 31/08/2016 –
(Photo ©Istock/ Petar Chernaev.)
HUMOUR. Notre rire est un allié santé, disponible 24h/24, gratuit et ne présentant que des effets secondaires agréables pour soi et pour son entourage. Revue de bienfaits par Martine Medjber-Leignel, psychothérapeute et rigologue, auteure avec Joëlle Cuvilliez de l’ouvrage « Le Rire pour les nuls » (Éd. First, 2013).
Confucius recommande de s’esclaffer douze fois par jour, Aristote de rire dix minutes quotidiennement et les Huit Immortels de la tradition chinoise taoïste sont représentés en permanente hilarité, signe de libération. Quant aux guérisseurs égyptiens, ils utilisaient, il y a plus de 4 000 ans, des méthodes pour intégrer le rire à la guérison. Où en sommes-nous? En 1939, nous riions 19 minutes par jour, 7 minutes en l’an 2000 et nous serions aujourd’hui à moins de 5 minutes par jour. 7% des Français affirment même ne pas rire du…

View original post 861 mots de plus

La morpho-psychologie

Par défaut

La morpho-psychologie, vous connaissez?

Voici 2 articles que j’ai écrit pour le site d’Antoine, Zentonik👈 que je vous invite à visiter car il est très riche et le bien-être est son sujet de prédilection. Mes deux articles:

Dessin de Laura Bonet

La morpho-psychologie s’ouvre vers une meilleure connaissance de l’être humain et donne une indication sur ses caractères psychologiques et la tendance pathologique qui s’en dégage. On l’utilise en médecine ayurvédique, en naturopathie pour aider à un meilleur traitement et en visagisme pour mettre en valeur un visage et par contre coup, le psychisme.La bouche en 10 points : Cette partie inférieure du visage n’a d’inférieur que le nom puisque cette zone de la bouche et du menton régit la sexualité et la spontanéité instinctive.Tout d’abord et avant tout la fermeture de la bouche a une grande importance dans le comportement humain.

image

1/ Les lèvres serrées montrent l’énergie et l’autorité sur son entourage.
2/ Les lèvres peu serrées s’ouvrent vers une facilité d’adaptation à l’entourage et une certaine passivité .
3/ La bouche large dépeint une expansion de la personnalité et une certaine sensualité. C’est un sanguin.
4/ La bouche gonflée et bien ourlée est synonyme d’appétit charnel et de contrôle de sa sexualité. C’est un flegmatique.
5/ La bouche floue est gourmande et traduit une sexualité débridée.
6/ La bouche mince et serrée montre une certaine sobriété, un contrôle de soi et une volonté de domination. C’est un bilieux.
7/ La bouche aux coins tombants est insatisfaite. C’est un penseur.
8/ La bouche fine aime particulièrement le flirt mais pas le jeu sexuel, elle idéalise les instincts. C’est un cérébral.
9/ La bouche délicate est gourmet, non gourmande. Elle est romanesque en amour.
10/ La bouche rentrée (avec menton rentré) manque d’énergie, de personnalité et montre une santé fragile.

image

Le menton et les mâchoires reçoivent cette bouche qui attire tous les regards pour la mettre au centre de l’intérêt. Cette partie se décline en 4 zones :
1/ La zone inférieure large est celle de la bonne santé, la résistance à la fatigue, l’avidité et la sensualité.
2/ La zone inférieure ovale, large et arrondie à les mêmes critères que le précédent et un grand plus, celui d’une grande adaptation dans son milieu de vie.
3/ La zone inférieure ovale, très large et massive montre une grande puissance d’action physique et un gros appétit.
4/ La zone inférieure ovale, rétractée et mince est en recherche de protection, leur instinct est peu charnel, elle montre une peur de l’avenir et une certaine avarice.

image

Le nez est la partie prédominante d’un visage et détermine sa vie sociale, affective et la question matérielle. Nous sommes menés par le bout du nez car c’est la partie irrationnelle et affective. Il indique aussi bien notre côté égoïste qu’altruiste.
Ses 8 facettes sont :
1/ Le nez droit aux narines bien modelées est le signe de susceptibilité, de vivacité et d’emportement rapide mais passager.
2/ Le nez en trompette montre quelqu’un de passionné, affectif à l’excès et combatif.
3/ Le nez relevé et grand est le témoin d’une grande fougue, de sentiments, de passion et , d’impulsivité irraisonnée.
4/ Le nez aquilin dépeint une maîtrise de soi assorti d’autorité.
5/ Le nez en « bec d’aigle » a un grand contrôle de l’affectivité avec une tendance à être cruelle et despotique.
6/ Le nez sinueux montre une affectivité inquiète, une lutte intérieure et une grande rancune. Sa rumination est assortie d’une grande mémoire des offensives.
7/ Le nez petit, pincé est égocentrique et d’une grande jalousie.
8/ Le nez assez épaté et un peu Léonin montre de l’ardeur, de la passion, de l’égoïsme et des besoins affectifs.

Que vous soyez praticien ou pas, lorsque vous croisez un visage, essayez de parfaire votre œil acéré et amusez vous à le décrypter ainsi vous apprendrez quel est le personnage que vous avez en face de vous. Pour rajouter un élément de grande importance, le corps et son comportement ont leur mot à dire ! 

Et vous, que dit votre visage? À bientôt. Cat.

 

Je suis végé. et je ne me soigne pas!

Par défaut

Si vous êtes végétarien, vous excluez viande, poisson et toute chair animale.

Si vous êtes végétalien, vous excluez les produits et sous produits d’origine animale, c.-à-d. viande, poisson mais aussi oeufs, lait, miel, gélatine…

image

En ce qui concerne le véganisme, c’est un végétalien mais qui, en plus, n’utilise sur lui aucun article venant de l’animal comme le cuir, la fourrure, la laine, la soie, les produits cosmétiques et pharmacologiques en contenant…c’est un courant qui prend faits et causes pour la protection animale.

Mais il existe le flexitarisme qui peut être plus souple ou qui permet de commencer par là avant de devenir végé …. Je m’explique, le fléxi. est un végétarien qui selon les circonstances (restaurants, invitations, repas familiaux ou entre amis…) se permet des écarts par convivialité ou par envie de se faire un petit plaisir de temps en temps.

 Un omnivore est, par son système digestif, une espèce qui peut manger  aussi bien des aliments d’origine végétale, fongique qu’animale (dixit Wikipedia) mais L’hygièniste-naturopathe 👈🏽que je suis, pense que notre système digestif n’est pas fait pour bien assimiler les aliments d’origine animale (dixit Désiré Mérien entre autres)…

Pour ma part, je suis végétarienne qui privilégie le bio. Parfois, j’ai encore du mal à le dire lors d’une invitation mais pour la viande, c’est NON ✋et je trouve toujours, dans un repas omnivore, quelque chose qui va me convenir mais j’avoue avoir été longue à oser dire ✋NON MERCI!

Chacun à ses raisons pour choisir telle ou telle façon de se nourrir. Cela peut être pour des raisons de santé (👈OMS) pour des questions d’allergies, pour se sentir mieux,  par respect de l’animal👈🏽 (âme sensible s’abstenir ou pas!) ou pour  l’écologie👈.

Dans tous les cas un peu de nourriture spirituelle nous fera du bien à tous et nous réunira avec une phrase du livre  » L’âme du monde » de Frédéric Lenoir illustré par les beaux dessins d’ Alexis Chabert ( édition Nil):

Un sage dit:  » L’attelage… ? Si les montures sont fatiguées ou mal nourries, l’attelage avancera péniblement. Apprendre à vivre, cela commence donc par apprendre à connaître et prendre soin de son corps, de son psychisme et de son esprit et favoriser la bonne entente de ces trois dimensions de notre être . » À MÉDITER ...
image

Et vous, quelle est votre habitude alimentaire? Pourquoi avez vous choisi celle-ci?

À  bientôt. Cat.

Je grappille, elle monodiète, vous racontez…

Par défaut

Historiquement, dans l’antiquité, les grecs , les arabes et les romains faisaient déjà des cures d’uva . Auparavant , près de chez moi, il existait une station uvale qui a été démoli et, petite,  cela m’interpelait  … Ma grand mère me raconta qu’une infirmière du nom de Johanna Brandt a été sauvé de son cancer suite à cette cure … J’en suis alors perplexe et étant petite il n’était pas question de me lancer dans ce type de cure mais celle ci est restée dans un petit coin de ma tête… Une fois assez âgée, je m’y attelle par gourmandise dans un premier temps puis pour ses bienfaits en second lieu…!

image

  • Mon expérience: une cure de raisins réussie 
    Elle se termine au bout de 4 jours car mon corps me le réclame et il faut être à son écoute car c’est lui qui détermine la reprise d’une alimentation normale mais en ne se jetant pas sur la nourriture à bras raccourci, évidemment. Il est possible de la poursuivre plus longtemps, Madame « Vie Claire  » m’a confié l’avoir suivie durant 10 jours… Alors que Madame ma fille et son mari ne l’ont fait qu’une journée. Il faut non seulement l’adapter à son corps mais aussi à son style de vie… Mon mari m’accompagne chaque année en sachant les bienfaits qu’il en dégage … (dynamisant et régénérant du corps et de l’esprit …).
  • Comment s’est déroulée ma diète ?  J’ai mangé plusieurs sortes de raisins ( le chasselas a la peau plus fine ) à raison de ~ 2 kilos par jour en les divisant par trois repas ou toutes les 2 heures suivant mon emploi du temps et en buvant des tisanes et de l’eau à volonté…
AVANT

AVANT

– Pourquoi j’ai entamé une cure de raisins?

Tout d’abord, j’ai choisi ce fruit car c’est la saison et qu’il est riche en nutriments très intéressants que je décris 👉 ICI…  J’ai fait cette diète à titre préventif, pour faire en sorte que l’hiver et tous ses bobos inhérents n’aient pas de prise sur moi… Mais cela aurait pu être curatif …

CHAQUE CURE DOIT SE FAIRE EN PLEINE CONNAISSANCE ET L’IDÉAL EST DE PRENDRE CONSEIL AUPRÈS D’UN(E) NATUROPATHE… ( n’hésitez pas à me poser vos questions…)

Si mon organisme était sensible aux aliments acidifiants       (déminéralisant ):

J’aurai plutôt privilégié une diète d’aliments alcalins comme les légumes colorés crus ou cuits (excepté la tomate) ou celle de riz ou de fruits secs ou d’oléagineux (plus gras mais très intéressante) ou une diète de jus de fruits ou de légumes .

APRÈS

APRÈS

– Comment mon corps sait que l’arrêt est indispensable ?

Tout simplement par l’immense bien-être que je ressens suite à ces 4 jours et continuer ne servirait à rien. L’autolyse a été donc idéal et ainsi l’élimination des toxines et la régénération tissulaire se sont bien effectuées…

– Que peut-on ressentir durant ces diètes ?

Le corps peut se rebeller en provoquant divers petits maux qui montrent que les émonctoires (foie, reins, poumons, lymphe, intestins, peau) se débarrassent des intrus …comme des maux de tête et autres petits soucis…
⛔️ La cure de raisin est bio obligatoirement, sinon cela devient une cure de pesticides . Elle est déconseillée pour les diabétiques , les anorexiques et les personnes extrêmement fatiguées…

– Quels sont les aliments que je réintroduits en premier: les autres fruits (je stoppe le raisin), les légumes (crus ou cuits), les yaourts au lait de brebis ou de chèvre, des oeufs et enfin au bout de 2 jours, je retrouve mon alimentation habituelle …

Ma préparation de l'après diète :

Ma préparation de l’après diète :

✳️Je vous conseille une lecture sur tous les bienfaits de la vigne en général, 👉https://booksofdante.wordpress.com/2015/08/28/4124/

Et vous, avez vous déjà entamé une monodiète ? Racontez moi votre expérience ainsi je pourrais faire un article qui décrirait votre vécu en mettant les noms de vos blogs… À vos claviers pour un article en commun … Cat.

Une naturopathe en pays hellénistique

Par défaut
Une naturopathe en pays hellénistique

The Bliss Way

Ce lieu est sublime et on ne peut pas rester insensible à son charme…

Son nom est l’îled’Amorgosen Grèce et plus précisément le village d’Aegalis…Une chose incroyable cet endroit est près de nous à vol d’oiseau mais il faut 3 heures d’avion de Paris et 8h de bateau…pour rallier cette merveille.Une fois arrivée à bon port, je me sens dans mon élément à tous points de vue, comment dire? Si j’écrivais un livre mon titre serait :  » Une naturopathe en pays hellénistique  » bref tous mes sens sont en éveil ce qui correspond bien à la naturopathie qui est holistique (traitement du corps dans son ensemble ). Bon présage …!

LE YOGAest le maître mot de ce séjour et il s’agit deVinyasa,(que je décrirais comme une mercalme qui se déchaîne pour mieux s’apaiser)suivi d’unepetite méditationet demini chantsen sanskrit (séance…

View original post 1 087 mots de plus