Madame Spiruline dans tous ses états

Par défaut

Les changements de météo se font ressentir et notre corps est comme une antenne qui les absorbent en déclenchant des symptômes différents suivants chaque individu ( problèmes O.R.L. ou/et digestifs, fatigue,..). Alors, une baisse de l’immunité se profile?

image

Pour aider votre corps à passer ce cap, mangez équilibré … avec notamment des aliments comportant davantage de vitamine D, C, du magnésium et du zinc. Surtout éviter de fondre devant ces petites choses trop sucrées qui vous tendent les bras car le sucre appelle le sucre et on devient vite addict…. Pour un cocooning express, des fruits frais et de saison ou des fruits à coque (amande, noix...)  ou éventuellement  un petit carré de chocolat 👈 . Pourtant, il est préférable de voir « vert », je dirais même « vert-bleu »…!

Qui d’autre que la spiruline ( Arthrospira platensis) peut voler à votre secours comme un grand bouclier enveloppant, tel « The Mask »😉

image

Cette bactérie-algue, mi animal mi végétal, vieille de plus de 3 milliards d’années, a permis notre existence grâce aux 90% d’oxygène qu’elle a déployé avec ses copines « micro-algues ».

Son histoire vous intéresse? Oui? Alors, tout d’abord une mise au point, cette algue n’a pas apparu subitement sur le marché agro-alimentaire avec la phobie des super-aliments, non c’est une « Sage »…! Dans l’antiquité, les Aztèques et les Mayas (Amérique Latine), les Kanembous (Tchad) l’utilisaient dans leur alimentation de base. En Afrique, elle se présentait sous forme de galette (dihé) et son utilisation thérapeutique était déjà connue et reconnue. Dans les années 60, des recherches prennent un tournant et des industriels commencent à s’en emparer devant des bienfaits prouvés. Bibliographie : Docteur J.L. Vidalo (Spiruline, l’algue bleue de santé et de prévention). G. et B. Legrain (Les incroyables vertus de la spiruline)  Docteur J. Dupire (La spiruline, un superaliment).
image

Ses bienfaits sur l’immunité apportés par les acides aminés ainsi que par le pigment bleu (la phycocyanine) stimulent le système immunitaire sans oublier l’acide gamma-linolénique qui est directement assimilable par l’organisme et qui permet une meilleure production de protaglandines, le tout appuyé par le magnésium… Ce cocktail va booster vos défenses et adieu problèmes de fatigue et manque de vitalité…

image

Mais, ce n’est pas fini…! Que vous soyez senior, sportif, végé. ou pas, adolescent, enfant, enceinte (après les 3 premiers mois de grossesse), spationaute et même animal, vous êtes devant la Reine des algues et il s’agit d’un ressourcement  complet car ses effets ne s’arrêtent pas là…!

– Elle stimule la digestion en aidant les lactobacilles dans l’intestin.

– Elle gomme les déséquilibres liés aux régimes amaigrissants.

– C’est un antihistaminique naturel.

– Elle réduit les anémies ( le fer contenu est supérieur à celui de la viande rouge).

– Elle protège les reins.

– Elle apaise les désagréments liés à la ménopause.

– La peau et les ongles se régénèrent mieux (psoriasis et eczéma).

– Elle est bénéfique dans les cas de rhumatismes, de diabète et de cholestérol et des recherches s’avèrent  bénéfiques sur le cancer et le V.IH.

– C’est une protectrice du foie (abus de drogue, d’alcools, métaux lourds).

image

Son secret détonant est une synergie de nutriments qui peut varier car n’oublions pas que c’est un produit naturel qui inclut: 60 à 70% de protéines (acides aminées…). Des vitamines A (bêta-carotène, 10fois plus que la carotte), B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 et B12 qui sont des indispensables pour la vie! Des vitamines E (antioxydant), K (favorise la coagulation et fixe le calcium sur les os). Des pigments bleus (phycocyanine), verts (chlorophylle) et orange (bêta-carotène). Des enzymes anti-oxydants. Des minéraux et des oligo-éléments (bore, calcium, chrome, cobalt, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium et du zinc. Des acides gras essentiels et lipides (Omega-6 et-3, acide linolénique et linoleïque et gamma-linolénique…). Des glucides qui réparent l’ADN (fonctionnement muscles et cerveau) et du calcium Spirulan (aide en cas de rougeole, des oreillons, de grippe, d’herpès, de tumeurs pré-cancéreuses…). Elle n’a pas de paroi cellulosique rigide  ainsi elle est facilement assimilable.

Les spiruliniers sont de tous bords car cette algue mirifique est cultivée en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud et du Nord et en Europe…. Et oui, même en France 😉😉.

Comprenez-vous mieux mon enthousiasme?

Mes conseils Naturo.: La consommation de spiruline est de 3 à 5 gr. par jour mais je vous invite à commencer par 1gr. par jour sur une semaine pour habituer votre organisme. Ne pas en consommer le soir pour son effet stimulant. Préférer  les acheter en paillettes ou en brindilles pour l’intégrer à votre alimentation car la mâcher favorise une meilleure absorption de ces merveilleux nutriments. Ne jamais les cuire car ces vertus disparaîtraient. Elle est déconseillée pour les personnes réactives au phénylalanine et celles sous anticoagulants. Sa qualité doit être contrôlée car certaines industries abusent et je vous invite à partager une de mes découvertes:

image

Je vous présente 👉Raphaël Hun, un entrepreneur passionné et passionnant, qui a une double casquette puisqu’il vend sur son site dihe.fr 👈 de la spiruline 👈provenant d’une petite entreprise du Burkina Fasso aidée par une ONG. Les producteurs 👈se sont engagés pour une cause alimentaire (ALLMK), contre la malnutrition gérée par le ministre de la santé. Cette spiruline est garantie sans OGM, sans pesticides, ni conservateurs, ni additifs et non irradiée…. Je vous engage à la découvrir et ainsi, profiter de ses bienfaits tout en étant bienfaisant…!

🙏Connaissez vous cette beauté vert-bleue qui embellit les assiettes mais aussi les cosmétiques? Peut-être avez vous une recette 👈 à me proposer et ainsi je la partagerais en l’incluant dans un prochain article: « Les recettes de Madame Spiruline »… Cat.

Publicités

"

  1. Super ton post, merci du partage
    Oui, je connais la spiruline, car la partie sud de mon île en cultive et on utilise comme complément alimentaire et pour protéger contre diverses maladies
    Moi, j’en ai pris durant peut être une année en 2006, vu que je sui fatiguée à cause des études et depuis toute petite je suis tout le temps enruhmé et atteint de la grippe: les médecins disaient meme que je suis asmatique
    Alors après cette prise continue de spiruline (je mets une c-à-c de poudre de spiruline dans une boite de yaourt parfumée, c’est la recette que je peux partager)
    Et, donc après cette cure prolongé, je ne suis plus trop vulnérable aux poussières, saletés de l’environnement… et mon problème fréquent de rhume/grippe a disparu
    Je valide tous ces vertus dont tu évoques au texte
    Merci encore et très bonne journée
    Bisous

    Aimé par 4 people

  2. J’avais déjà entendu parler de cette spiruline, il y a bien longtemps par ma mère, mais je n’avais pas creusé l’info 😉
    Là je vais vite m’en procurer et effectivement commencer à doses légères, c’est préférable.
    Merci pour cet excellent article et ce partage d’infos.

    Très bonne journée
    Catherine

    J'aime

  3. Super article!
    Très intéressant 🙂 Je consomme moi-même de la spiruline, surtout en cette période de changement de saison et la commande sur dihe.fr

    Ma recette préférée reste la tapenade olive verte et spiruline:
    – 800g olives vertes égoutées
    – 1 gousse d’ail
    – 2 filets d’anchois non salés
    – 2 cs de câpres
    – du persil
    – un filet d’huile d’olive
    – 1 cuillère à café de spiruline en paillettes qui donne en joli aspect bleuté et qui ajoute un côté iodé à la tapenade

    C’est un succès assuré 🙂

    Variation: à la place du persil un peu de basilic frais et de jus de citron (ça donne un côté un peu plus frais à la recette)

    Aimé par 2 people

  4. Bonjour,
    J’avais fait une cure de spiruline l’année dernière, j’avais vraiment ressenti les effets bénéfiques. Je crois qu’avec le début de l’automne, j’ai un gros besoin de me booster un peu… donc je vais ressortir mon paquet et refaire une petite cure 🙂
    Merci pour ton article qui m’éclaire un peu plus sur cette algue.

    Aimé par 1 personne

  5. Très intéressant cet article. Je connaissais très bien les algues à manger en salade (dans mon pays natale Madagascar mais pas que…) par contre je ne savais pas le nom exact de l’algue que tu décris et surtout pas qu’elle pouvait être réduite en poudre en tant que complément alimentaire. Je sais de par mon île natale que la brède mafane est très bonne pour la santé aussi. Passe une très belle fin d’après midi !

    Aimé par 2 people

  6. Quelle mine d’informations c’est dingue ! Tu m’apprends beaucoup de choses et c’est sur que je vais ressortir ça à un diner pour épater mes amis vegan (surtout eux!)
    Toute plaisanterie mise à part, ton article est très important et prouve encore une fois qu’on n’accorde pas assez d’importances à ce que nous offre la nature.

    Aimé par 2 people

    • Dommage que ce ne soit pas des paillettes ou de la poudre car les principes actifs le sont encore plus avec la salivation et la mastication d’autre part dans les comprimés, il y a souvent des agglomérats qui ne sont pas sympas…;-) … À bientôt et booster donc. Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s