CHUT! Notre microbiote nous « cause »…

Par défaut

Avez vous rencontré votre microbiote? 

Non? Mais de quoi s’agit-il, d’une nouvelle marque d’ordinateur? D’une enceinte?… De l’instrument préféré d’un chanteur! Je n’ai rien acheté moi! 

MAIS NON…! Alors je vous raconte cette descente en vous et je vous emmène dans cet organe qu’est votre deuxième cerveau … Prêt pour ce grand voyage?

 

VOUS VOILÀ ARRIVÉ ET JE VOUS PRÉSENTE VOTRE FLORE … INTESTINALE !

Et oui, il n’y pas de fleurs uniquement dans votre jardin ou sur votre balcon, celles-ci vous les voyez alors que celles situées  au dessus de votre ceinture, derrière votre nombril, vous les oubliez!!!!  Par moments, elles se rappellent à vous quand votre tête et votre coeur ne battent plus à l’unisson ainsi des douleurs et des spasmes sont des alertes qu’il ne faudrait pas franchir…

Mais qui est notre flore intestinale et à quoi sert elle ?

Je compare notre flore à des racines qui alimentent tout le corps (cerveau, reins, coeur, foie, système immunitaire…) qui sont composées de 600 000 gènes bactériens, de virus, de parasites... qui sont de bons compagnons de route comme la sève d’un arbre. Si toutefois, on stérilise cette flore, elle meurt mais nous aussi…! Nous avons 10 fois plus de bactéries que de cellules. Notre flore protège l’intestin et produit des vitamines (B et K), des enzymes et détruit les métaux lourds. La superficie de nos chers intestins (mis à plat) représente celle d’un terrain de tennis, alors sortez vos raquettes et à vous de jouer pour les nettoyer… Des intestins bien élevés contiennent près de 3000 pathogènes que la flore intestinale tient sous sa coupe… Une vraie « empreinte intestinale » car elle est unique et elle nous est personnelle. Notre microbiote modifie notre personnalité…

Mais qu’est qui ne plaît pas à notre flore intestinale?

  • Une alimentation trop sucrée, contenant des édulcorants et trop d’amidon …
  • Une alimentation industrielle qui contient des conservateurs.
  • Les additifs alimentaires (colorants, exhausteurs de goût…) 
  •  Les antibiotiques
  • Des produits chimiques (pesticides, fertilisants, certains détergents, fumées, plastiques, certains produits d’hygiène et de beauté…)
  • Des métaux lourds (mercure, plomb, aluminium…)
  • Les drogues, l’alcool, certains médicaments.
  • Des infections (streptocoques, salmonelle, e-coli…)
  • Des maladies chroniques, le stress, la ménopause, la vieillesse et le sport pratiqué de façon intense.
  • Des bébés n’ayant pas bénéficié de l’allaitement maternel ont une flore intestinale moins adaptée ainsi que ceux nées par césarienne (mais des solutions existent…)…

    Des solutions?

     Nous voyons qu’il y a une connexion entre les intestins et le cerveau ainsi qu’entre les intestins et le reste du corps donc une mauvaise alimentation entraîne des problèmes psychologiques: comme l’hyperactivité, l’anxiété, l’autisme, certaines épilepsies, les changements d’humeur, le surpoids, la  dyslexie, etc… ainsi que des problèmes physiologiques avec une immunité amoindrie:

  •  Problèmes ORL comme la sinusite, l’otite…

  • Problèmes dermatologiques comme l’eczéma, le psoriasis…

  • Problèmes respiratoires comme l’asthme, la bronchite…

  • Problèmes digestifs comme le syndrome du colon irritable, la constipation, des diarrhées…

  • Maladies auto-immunes comme la maladie de Crohn, l’arthrite …

  • Maladies chroniques comme la cystite, les infections vaginales…                                            

     Le docteur Natacha Campbell-McBride 👈🏽 expose son concept GAPS qui intègre un régime spécifique 👈🏽, une détoxification et des compléments alimentaires pour restaurer le système digestif et obtient des résultats sur les maladies 👈🏽énoncés ici et ci-dessus… Elles ont en commun la détérioration des barrières de protection (peau, poumons, intestins et hémato-encéphalique).

D’autres pistes naturelles pour le cocooning de votre microbiote :

–   Les prébiotiques naturels ils sont les chouchous des probiotiques ( ce sont leurs aliments préférés) ils sont présents dans les céréales complètes, les légumineuses 👈🏽, les fruits (👉🏽 banane…) et légumes (artichaut, ail, topinambour, poireau, oignon, salsifis, chicorée, endive…)  plus particulièrement crus et bien mûrs pour profiter des fibres alimentaires primordiales… N’oubliez pas les algues, l’aguar-agar et le konjac… 

–   Les probiotques naturels présents dans le lacto-fermenté 👈🏽 (légumes, kéfir, kombucha, certaines sèves de bouleau…), dans le fermenté (miso, choucroute, kimchi 👈🏽, jus de légumes fermentés, soupe d’os…). Sinon des gélules de ferments lactiques  👈🏽comme ceux de Biolife…

–   La phytothérapie: cerfeuil, pissenlit, racine de chicorée, chardon marie… Le psyllium, la levure de bière…

–   Ne pas aseptiser à outrance…

– Mais également des transplantations de flore et de matières fécales pour rénover le microbiote…etc…

Donc essayons de changer notre alimentation et celle de nos enfants… Incitons nos adolescents et nos plus grands à réviser leur façon de s’alimenter ainsi vous pouvez partager avec eux ce petit guide 👉🏽 « Mais Pourquoi personne ne nous le dit? » de Virginie Parée avec des idées de recettes créées pour eux…

Avez vous rencontré votre flore ? Si c’est le cas, que vous raconte-t-elle? Si vous avez des enfants, quels sont vos problèmes rencontrés au niveau de leur alimentation…? Une question sur la méthode GAPS, n’hésitez pas.

Cat. Éducatrice Yoga enfants , Naturopathe 

Publicités

"

  1. Merci pour cet article sur notre microbiote. Ce terme ne m’était pas inconnu, car le pr Joyeux en parle dans ses vidéos et je lis des articles là dessus. En revanche, au vu de la méthode GAPS, je me demande comment font les végéta*iens ?

    Aimé par 1 personne

    • Tu as raison, c’est vrai et c’est là où le « bas blesse », si je peux dire…car…
      Je suis allée à des conférences sur la méthode GAPS et j’étais emballée pour des rapports directs entre hyper activité, autisme et alimentation car ayant travaillé avec ce public j’ai pu en parlé à des parents qui sont à la recherche du moindre espoir…
      Il y a alors une balance entre « être végé  » et mieux être sur des états difficiles…
      Cette question peut être délicate pour certains mais pour d’autres le choix se fait tout de suite vers ce régime…car c’est une fenêtre… bisous

      J'aime

      • Le régime Seignalet peut être une réponse suivant les maux …
        Par ailleurs, pour le régime GAPS, on peut enlever pendant un temps tous les perturbateurs que j’ai indiqué et manger les aliments conseillés… et pour les végétariens enlever le bouillon d’os et tout ce qui est à base de chair animale…Et voir…! J’espère avoir répondu à ta question… bisous

        J'aime

    • On m’a prêté ce livre et j’avoue que son succès a fait que je ne l’ai pas ouvert…je suis bizarre? Hihi, j’avoue !!!! 😊.
      En fait, j’ai assisté à des conférences passionnantes sur l’autisme et la méthode GAPS … C’était passionnant! Elles étaient en lien avec des sujets que j’ai côtoyé par ma formation d’hygieniste-naturopathe et mon travail avec des enfants en situation d’handicap…
      belle soirée. Bisous

      Aimé par 2 people

    • Merci pour ce commentaire gourmand… En fait, Le chocolat noir min. 70% est bon pour l’organisme, sans excès et pas Le soir
      ( à raison d’1 carré/jour à couper en 2 et à laisser fondre dans ses bas joues)… ton cerveau te dira MERCI … bisous et belle soirée

      Aimé par 1 personne

  2. j ai reussi a diminuer mon diabete ! avec 20 mm de gym le matin et en faisant attention, (par contre j ai refauté pour une connerie pfff)
    l intestin, j’avais plein de gargouilli pendant longtemps je sais pas mais j’en ai plus depuis que mon alimentation est plus raisonnable, on aurait dit des tuyaux de radiateur mes intestins, c etait tres genant parfois,
    bref,

    tres bien ton article, je me le relis,

    bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci c’est très gentil… tu as raison, l’alimentation change tout dans le meilleur comme dans le pire alors autant prendre le meilleur surtout avec des problèmes de diabète…
      L’alimentation est notre meilleur médecin à condition d’être bien coaché (au désolée) accompagné… belle journée. Bisous

      J'aime

    • C’est vrai car le sucre inhibe les bonnes bactéries et favorise les mauvaises… quand on voit TES recettes, on comprend La gourmande qui dort en toi 😉
      C’est important de se faire plaisir mais il ne faut pas exagérer, c’est comme tout! Bisous

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai vu un reportage à ce sujet. C’est clair que notre ventre est comme un second cerveau et le pire il arrive à nous diriger… Il faut faire attention à notre ventre et ne surtout pas le négliger car il nous signale des anomalies si jamais on avait un problème. Merci pour cet article. D’ailleurs je mange pas mal de choucroute ces temps-ci mais sans la charcuterie et je peux te dire que c’est très efficace et que ça me fait un bien fou. Gros bisous ma Cat.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s