La bio-attitude…

Par défaut

La télé diffuse BIO, les journaux écrivent BIO, les blogs vous parlent BIO, les magasins étalent du BIO à tous les rayons… Le message commence à arriver aux oreilles de tous (ou presque)… Et pourquoi pas VOUS?

Tout d’abord le BIO est-il une mode? Les premiers magasins voient le jour:

  •  La vie claire: en 1948
  • Naturalia: en 1973
  • Biocoop: dans les années 70

Je vous entends, de ma fine oreille, dire:

« Je suis partant car les pesticides ne sont pas les bienvenus dans mon assiette. »…. »Je ne suis pas masochiste et je refuse d’engraisser ces producteurs de poisons »…. « Si les abeilles meurent avec les pesticides c’est que ce n’est donc pas  joli, joli! »…  » Mon enfant baigne dans les pesticides jusqu’au cou, à l’école car elle est entourée de champs cultivés. » Je vous passe les diverses insultes telles que « moule à cake » ou « bachibouzou »… (J’ai choisi les plus soft car sinon elles seront censurées!🔲)

Ces questions, vous vous les êtes peut-être posées:

« Mais pourquoi je mettrais du BIO dans ma vie déjà assez compliquée…? »

« Et, si jamais je fais le grand saut, comment décrypter tous les logos BIO qui ornent nos packaging…? »

« Le BIO est plus cher… »

« Je veux faire travailler mes petits maraichers même s’ils ne sont pas BIO… »

D’autres questions n’arrivent pas jusqu’à ma petite oreille-radar car elles se chuchotent et j’ai perdu mon ouïe de Cat chat…

Pourquoi mettre du BIO dans votre vie? Pour manger sans et avec… cher?

  •  SANS: pesticides… OGM… aliments « vides »… le monopole des lobbies…
  • AVEC: du goût… des nutriments retrouvés… le respect de la terre, des animaux, de l’écosystème, de l’Homme et de l’agriculteur… solidarité…amour des saisons…
  • CHER? vaste problème... et même si le bio  est un peu plus cher (quoique!) il sera toujours moins cher que des aliments vides…
  • EN CONVERSION… La parole est à vous…!

BIO d’accord mais discutons de labels alimentaires:

Cela vous paraît  « La marre 😉aux canards » car vous faites de la brasse coulée alors hop! Voilà la classe de pêche au rattrapage:

DEMETER: C’est la marque historique de la biodynamie car elle a vu le jour grâce à R. Steiner en 1924. C’est une démarche qui est holistique car outre le règlement européen, elle intègre une démarche philosophique qui intègre le calendrier cosmique et planétaire, rajoutée à  des préparations naturelles. Ainsi la ferme est considérée comme une entité garante de l’équilibre et de la santé pour la terre et l’homme… Le logo Biodyvin a les mêmes contraintes pour le vin.

NATURE ET PROGRÈS: C’est un logo français qui voit le jour en 1972. Son cahier des charges est celui de l’AB mais avec  des exigences rajoutées par les adhérents (consommateurs et exploitants) qui amènent un cadre draconien (zéro antibiotique, pas d’ensilage et très peu de mutilations…).

BIO COHÉRENCE: Cette estampille date de 1999, elle est plus sévère que l’AB puisqu’elle englobe du 100% bio ainsi qu’un développement paysan responsable qui refuse les OGM, les farines de plumes (engrais), les serres chauffées, les composts d’ordures ménagères, la densité de la ferme et l’exploitation des salariés.  Vous ne trouverez ce logo qu’en magasins spécialisés Bio et non en grandes surfaces.

ENSEMBLE SOLIDAIRE: Cette marque est issue de Biocoop qui permet un système participatif car l’agriculture bio, paysanne et locale permet aux producteurs de vivre correctement grâce à des circuits courts, équitables, solidaires et durables. Plus de 500 produits sont garantis français donc non importés avec une traçabilité détaillée.

AB ET LOGO EUROPÉEN: Le premier est le bio historique français qui a abouti sur le bio européen suite à l’ouverture de notre pays sur l’Europe en 2009. Il est obligatoire sur les produits emballés dans l’UE et non UE. Il est garant de respect de l’environnement et du bien-être animal. Son cahier des charges interdit les produits de chimie de synthèse (pesticides…) et  des OGM au niveau de la culture et  de l’élevage (100% bio) mais la transformation est autorisée à 95% bio minimum. Il est donc moins sévère que les précédents …!

ET PUIS, IL Y A TOUS CEUX QUI SONT EN CONVERSION QUI, JE L’ESPÈRE, SERONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX. SI TOUTE LA FRANCE, VOIRE TOUTE L’EUROPE, SE TRANSFORMAIT EN UN GRAND CHAMP BIO CELA SERAIT PLUS FACILE POUR LES CONSOMMATEURS ET NOUS COÛTERAIT MOINS CHER. IL SUFFIT DE SE METTRE D’ACCORD SUR LE LOGO CHOISI… CELA SERA UNE AUTRE LONGUE ET GRANDE HISTOIRE…!

CET ARTICLE EST PARTICIPATIF: Faites vous partie de La BIOattitude? Ou êtes-vous en conversion personnelle? Ou peut-être absolument contre? Quels sont vos SANS ou vos AVEC ou CHER?… Si vous avez d’autres idées, partagez-les et je les intégrerai à ce post! ABientot. Cat.

Ps: Mon conseil, le livre de Jean-Marie Pelt « Cessons de tuer la terre pour nourrir l’homme. » Éd. Fayard

VOS APPORTS: Les insectes 👈🏽 sont nécessaires 👈🏽 et utiles, il ne faut pas les détruire coûte que coûte. (invitation sur 2 blogs de jardiniers)

La permaculture est aussi une solution mais en n’utilisant pas d’apport animal comme  suggéré par les 👉🏽 « veganautes qui citent le livre de Graham Burnett « The vegan book of permacultur ».

Publicités

"

  1. Superbe article qui me parle, comme tu le sais, car je suis 100% POUR.Toutefois, nos choix ne sont pas toujours compris et le mot CHER revient quasi constamment. Il faut expliquer que les aliments bio sont plus nourrissant et que de ce fait, on mange moins en quantité, mais plus en qualité.Personnellement, je préfère acheter chez biocoop et j’évite le bio de supermarché.Mes 3 enfants se font livrer des paniers bio et locaux, car pour leur bien, je veux qu’ils se nourrissent correctement. Merci pour cet article. Bises

    Aimé par 4 people

    • Merci pour ton commentaire… tu as raison LE bio permet une meilleure nutrition de qualité … Tes enfants profitent des bienfaits du panier bio et c’est super comme transmission. … Biocoop est une belle enseigne… bisous et bonne soirée…

      Aimé par 1 personne

    • Nous, les français, avons l’impression que le bio est cher car nous déboursons bien peu en dépenses de santé. Qui sait combien les médicaments coûtent vraiment? J’ai en tête de faire un petit billet là-dessus d’ici quelques semaines, quand nous aurons vu le médecin pour confirmation de l’extraordinaire disparition d’un problème de santé de ma Moitié (je ne m’avance pas tant que la bonne nouvelle n’est pas sure…).
      Il faut aussi savoir que l’agriculture conventionnelle est subventionnée, donc que nous payons plus cher que le prix affiché par le biais de nos impôts. Tout cela manque énormément de transparence!

      Aimé par 2 people

      • Merci Joelle pour ces pistes et ces renseignements précieux pour faire avancer cette vaste et épineuse réflexion…du BIO.
        Il est vrai que les médicaments sont également un point crucial et pour ma part, j’aimerais avoir le droit de me soigner comme je l’entends avec les mêmes droits mais là je rêve .
        J’ai hâte d’entendre les conclusions médicales au sujet de ta moitié … bisous et belle journée

        Aimé par 2 people

      • Entièrement d’accord avec toi. On ne réfléchis jamais assez à la face cachée des dépenses (subventions, déficits, impôts, taxes….)
        Secouons le cocotier, lol 🙂 J’attends avec impatience ton article sur la santé. Bises

        Aimé par 4 people

  2. Je fais partie de la Bio Attitude que ce soit avec l’alimentation et avec les produits de
    beauté 😉
    Depuis quelques années, je me suis mise au BIO et je ne le regrette pas même si la note à la caisse est un peu plus élevée ! et je me fais souvent cette réflexion, si la demande en Bio est de plus en plus croissante, les prix baisseront forcément !
    et merci pour l’éclaircissement aux niveaux des labels, il est vrai que l’on s’y perd…
    Bonne soirée,Val

    Aimé par 3 people

    • Si ton mieux est en accord avec ton souhait, c’est parfait… Consommer local est très important et certains logos LE mettent en avant. Cela favorise l’écologie (PAS de transport), LE « manger de saison », l’emploi et je suis sûre que j’oublie d’autres avantages comme LE partage… belle journée et merci pour ton commentaire. Bisous.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Cat,
    Je vois que tu n’as un des lectrices pro bio. Ou pas…
    Je suis sceptique sur la réelle qualité des produits vendus dans les magasins. J’ai déjà eu des déconvenues quant à la qualité : ce n’est pas parce que c’est bio que ça doit déjà être moisi… Mais peut-être en que le magasin où j’étais allée n’était pas top.
    Je préfère acheter directement au producteur même si ce n’est pas toujours facile. Sinon, manger ses propres légumes ou ceux de vos amis voisins connaissances, c’est le top (bien sûr sans engrais pesticides…). Et je fais mes conserves de produits d’été pour les mois sans légumes dans le jardin.
    Bonne journée 💋
    Sylvie

    Aimé par 2 people

    • Coucou Sylvie, MERCI pour ton expérience…
      NON Les légumes ou les fruits bio ne doivent pas être moisis mais c’est vrai que leur résistance dans le temps est moindre puisqu’ils sont nus de pesticides de conservateurs et autres bains de jouvence. Mon fils a gardé une pomme « grany smiths  » durant plus de 3 semaines sans qu’elle perde sa joviale couleur verte😱.
      Tu as raison, les circuits courts et les petits producteurs sont parfaits et empreints de partages mais qu’est qui garanti qu’ils ne mettent pas de pesticides et autres, à moins qu’il soit un ami et c’est différent…. je t’embrasse. Belle journée.

      Aimé par 1 personne

  4. Oui au bio, mais pas à la biodynamie qui utilise des sous-produits animaux sur la base de croyances qui ont trait à une forme de chamanisme/ symbolisme absolument pas scientifique. Distiller des insectes écrasés ou autres vessies de cerfs fleuries pour faire de bonnes récoltes ça n’a pas de sens. Ils ont de bons résultats parce qu’ils ne saccagent pas leurs terres avec des intrants chimiques, voilà tout.
    Y préférons la permaculture.
    K&M

    Aimé par 2 people

      • En France, à notre connaissance, la permaculture existe, mais dissociée d’une volonté de libération animale. Mais certains s’y mettent. Si on veut on peut chercher du côté de la Vegan Permaculture associée au nom de son fondateur l’anglais Graham Burnett qui a écrit « The Vegan Book of Permaculture »
        Bonne journée, biz.
        K&M

        Aimé par 1 personne

  5. A la maison on consomme bio, de préférence local et de saison.
    Cela ne revient pas plus cher si on prend les produits de base et non pas transformés.
    Ma marchande de légumes bio qui vient au marché le jeudi et le samedi à Narbonne est moins chère que les légumes conventionnels des grandes surfaces.
    Merci Cat pour ce bel article.
    Bisous.

    Aimé par 3 people

    • Merci Carole, ton commentaire apporte de l’eau à mon moulin… Si on achète des plats industriels bio, c’est cher ! Le fait-maison réduit les coûts. Faire travailler les locaux dans la mesure du possible et manger de saison permet de faire un pied de nez aux grandes surfaces… Bisous et bel après-midi.

      Aimé par 1 personne

    • Merci Christiane, c’est très gentil. Tu as raison, l’agriculture « sale » existe mais on a le droit de la boycotter et de prendre notre vie en main… c’est la liberté… bisous et belle soirée

      J'aime

  6. Le bio, je suis tombée dedans il y a… une éternité… je me souviens de René Dumont, le premier candidat à s’être présenté sous l’étiquette écologiste à l’élection présidentielle en 1974. On le voyait pendant cette campagne, à la télévision, avec une pomme et un verre d’eau, nous expliquer avec des mots simples combien ces ressources sont précieuses et en danger…
    Merci pour le point que tu fais sur les labels, effectivement, tous n’ont pas la même valeur : le label bio européen est assez permissif (même au niveau des OGM). Les agriculteurs ou viticulteurs bio ne touchent pas de subventions, en ce qui concerne les prix, ils sont plutôt raisonnables, ce sont souvent les supermarchés (même bio) qui se sucrent au passage. Dans certains magasins bio, on trouve des pommes qui viennent de Nouvelle Zélande, et je ne parle pas des fraises ou des tomates en hiver !!! Et leurs salariés travaillent dans des conditions déplorables. On se demande où sont leur convictions.
    En ce qui me concerne, j’achète bio, de saison, plutôt local…. Je fais confiance à certains producteurs qui ne sont pas certifiés, mais je sais comment ils travaillent.
    Je pense, comme tu le dis, que le bio est un tout… un art de vivre.
    Je te souhaite une belle soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci, c’est adorable ! Comme ton avis me fait plaisir… Que dire de plus? c’est tout à fait cela et si tu as confiance dans ton maraîcher, cela est important, car le contact nous manque! La discussion, le partage, la confiance…sont des choses primordiales que NOUS avons oublié au profit des grandes surfaces et des ventes internet… bonne soirée . Bisous.

      Aimé par 1 personne

  7. J’essaye de plus en plus de consommer bio. Les grandes surfaces désormais en proposent ce qui permet de le démocratiser un peu. Quand je vois qu’un paquet de pâtes bio et complètes coûtent 0,20 cts de plus que Le non bio je n’hésite pas ! J’avoue que parfois les prix s’envolent mais peut être que c’est le prix à payer pour manger responsable ?

    Aimé par 2 people

    • Merci pour ton expérience. C’est vrai que ça se démocratise dans les grandes surfaces et c’est super. PAR contre, les fruits et légumes ne sont pas top et proviennent d’autres pays sans respecter les saisons (enfin chez moi), avec des emballages plastique. Leur éthique n’est pas toujours la même… Tu as raison les prix ont très peu de différences pour une meilleure qualité, voire moins chers. DANS mon Marchand bio, ils réduisent le prix de 50% quand les dates arrivent en fin de parcours et j’en profite allègrement … on ne voit pas cela en grande surface et pourtant ça éviterait le gaspillage… Bisous Virginie et belle journée

      Aimé par 1 personne

  8. La question, probablement dérangeante, c’est pourquoi le BIO doit exister ? Dans le sens où, si BIO c’est meilleur pour toutes les raisons que tu énonces (et à juste titre), les autres aliments, c’est quoi, y a quoi et pourquoi on les consomme encore ?

    Aimé par 1 personne

    • Le BIO existe depuis les années 70, époque où les pesticides ont montrés leur nez. À cette époque, les pro-bio étaient traités d’illuminés …
      LE rendement n’était pas au rendez vous… alors on a commencé à asperger les champs puis les plantes sont devenues de plus en plus résistantes devant les maladies et les insectes aussi, alors on a augmenté les produits. Un peu La même histoire que les antibiotiques et les hommes 😡…
      EN attendant, les abeilles meurent (entre autres pour cela…) …. etc….et l’humain est malade mais qu’importe puisqu’on engraisse les lobbies et leurs portefeuilles pendant qu’eux dégraisse la fertilité des champs et LE règne animal….
      Donc oui, pour le tout bio, pour l’apprentissage d’une alimentation de saison et cohérente, pour l’écoute de la nature, pour des goûts et aux nutriments retrouvés…. NON, aux légumes et fruits calibrés, aux allergies.. etc…. à l’industrie alimentaire et aux agriculteurs exploités…etc
      Désolée d’être un peu longue ! Mais c’est un sujet sensible qui nous regarde TOUS et surtout les plus jeunes car l’avenir leur appartient… bisous et bon dimanche.

      J'aime

      • Ne sois pas désolée d’être engagée, j’aime ça ;-). J’ai une maman comme toi qui n’achète que du bio et nous soigne par homéopathie. Habitant autant dans une grande métropole qu’à la campagne, la différence d’alimentation est quand même grande, car on n’a accès, dans un cas, aux grandes chaînes, et dans l’autre, aux petits producteurs…

        Aimé par 1 personne

      • C’est vrai, l’endroit où l’on vit change les choses mais les pesticides sont plutôt à la campagne avec des écoles où les enfants sont fortement touchés. LE choix des enseignes bio se trouvent moins en campagne mais les marchés , en vente directe, sont là… Ta maman fait un BON choix…tu as de la chance. Bises

        J'aime

  9. Coucou miss,
    J’adore ton article, et merci de l’avoir partager. Chez nous à la maison on s’efforce à consommé Bio même si c’est pas chose facile dans les habitudes. Et je confirme que manger Bio c’est très bon pour la santé.
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s