Le renouveau rime avec Journée internationale sans…?

Par défaut

Le 20 mars est le premier jour du printemps mais aussi « La journée internationale sans viande » et cette journée existe depuis 1985…! Elle peut se prolonger à votre rythme et seulement si vous le souhaitez… Je vous laisse seul juge:

Ce 33ème anniversaire de l’association américaine FARM relayée par une association francophone 👈🏽 met en avant 3 enjeux ou plutôt 3 respects:

Vous avez toutes les cartes en main pour faire votre choix mais peut-être  avez vous une autre carte que vous désirez partager ICI…avec nous tous!? Cat.

Publicités

"

  1. Je ne suis pas encore végétarienne mais il m’arrive de ne pas manger de viande au moins 2 à 3 fois dans la semaine !
    bon appétit…..avec légumineuses et fruits ! ce soir, c’est soupe au cresson, youpi, pari réussi sans viande 😉
    Biz et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  2. Pour nous c’est tout les jours😉Merci à toi pour ce post qui me fait très plaisir.On entend d’ailleurs parler de plus en plus de végétarisme, véganisme autour de nous.Ce soir chez nous, c’est soupe Indienne de pois chiche et muffins coco/framboise ! miam
    Je prends note de tes recettes, ça me tente bien! Je me demande souvent si je ne devrais pas partager quelques unes de mes recettes sur mon blog 🙂 Bises

    Aimé par 3 people

    • MERCI à toi… ta carte (menu) m’interpelle et je suis partante pour avoir tes recettes… miam!
      Le SANS viande durant une journée est un beau départ mais pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure « végétarien » ou « végétalien » il faut vraiment un équilibre dans la confection des repas et que le corps soit respecté dans ses besoins… Je sais que tu es très vigilante en cela. Belle soirée. Bisous

      J'aime

      • Il est vrai qu’une fois par semaine est un bon début, car il faut être vigilant sur l’équilibre alimentaire !Ok, je posterai désormais quelque recettes pour voir. Bisous

        Aimé par 2 people

      • En fait, je n’aime plus trop la viande, et je m’en passe très bien ! Je peux en manger de temps en temps (sauf la viande rouge)… mais cela devient de plus en plus rare. Je mange peu de poisson aussi ! Bises 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Merci pour ta participation… je remarque que les habitudes changent peu à peu et chacun à son rythme. Tu manges moins de viande suite à quels ressentis? Si ce n’est pas trop indiscret! Bisous

        J'aime

      • Cela fait très longtemps (+ de 20 ans) que je mange peu de viande, alors je ne dirais pas que j’en mange moins… je n’en mange presque plus ! Cela est venu naturellement, déjà toute petite, je ne pouvais pas manger du lapin si je l’avais connu dans son clapier… ou un poulet que j’avais vu vivant dans une ferme. On pourrait appeler cela de la « sensiblerie », nombreux sont ceux qui se moquaient de moi… mais cela m’a toujours habitée. Puis, j’ai eu le même ressenti pour tous les animaux, même ceux que je n’avais pas connus vivants ! Je me suis même dit que si je devais tuer un animal pour manger, je serais bien embêtée… et suite à ça, j’ai pratiquement arrêté d’en manger. Les plats alternatifs sont si bons… J’adore les légumes, et les pâtes !!! Bises à toi 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Merci pour ton commentaire qui permet de comprendre les évolutions de la vie en France pour un nombre de plus en plus important d’entre nous… Petite, Tu vivais donc à la campagne, c’est très intéressant…Bisous

        Aimé par 1 personne

  3. Pratiquement tous nos soupers sont sans viande et sans problème pour moi, mais nous sommes deux, et il y en a un qui finit régulièrement le nez dans le frigo à la recherche d’œuf ou de viande… De toute façon, notre consommation de produits carnés a été grandement réduite depuis 10 ou 15 ans, ça c’est sûr.

    Aimé par 1 personne

    • MERCI Joelle pour ton expérience et celle de Monsieur Frigo! Et si son creux est trop important, il n’est pas tenté par des oléagineux ? C’est que le soir est le meilleur des repas pour bannir la viande…! Bisous et belle soirée avec séance frigidaire peut-être?

      Aimé par 1 personne

      • Il en grignote des le matin puis vers 17-18 heures. Non, je sais que c’est entièrement psychologique. Ses parents n’étaient pas riches du tout, et la viande, même de poulet, était rare quand il était petit, ce qui explique qu’il a l’impression de manquer de quelque chose s’il n’y en a pas dans son assiette. Je crois qu’il ne faut pas changer les gens malgré eux. Il y a déjà tant de choses auxquelles ma Moitié a dû renoncer: les laitages (le fromage en particulier), le “vrai” pain, un bon vin… Alors je me dois d’être conciliante. ☺️🙏🏻

        Aimé par 1 personne

      • Bonjour! Le doublon est entièrement de ma faute: j’ai cru que mon message n’était pas passé.
        Je souhaite commencer la journée avec du positif venu des États-Unis: la consommation de viande, de bœuf en particulier, y a baissé de 19% entre 2005 et 2014, réduisant les émissions à effet de serre. Article du New York Times (pas des « fake news », je le promets!) en anglais ici:

        Bonne lecture (il y a un graphique, ça aide 😉) bonne journée et gros bisous!

        Aimé par 1 personne

      • Voilà qui met du baume au coeur et un SOURIRE aux lèvres ! ;)))
        L’atlas de la viande que j’ai indiqué parle entre autres de cela…. Quand j’ai fait ma formation de naturo., j’ai commencé à parler à mes amis de La pollution suite aux flatulences des vaches et je les ai bien fait rire… comme quoi! Les années passent et c’est bien une réalité ! Belle journée et merci pour ton article dont je vais prendre connaissance (si j’arrive à comprendre toutes les subtilités de la langue sinon je vais faire appel à mon new yorkais de beau-fils)…😁Bisous Joelle 🌺

        Aimé par 1 personne

  4. Il en grignote des le matin puis vers 17-18 heures. Non, je sais que c’est entièrement psychologique. Ses parents n’étaient pas riches du tout, et la viande, même de poulet, était rare quand il était petit, ce qui explique qu’il a l’impression de manquer de quelque chose s’il n’y en a pas dans son assiette. Je dois l’accepter, il ne faut pas changer les gens malgré eux. Il y a déjà tant de choses auxquelles il a dû renoncer: les laitages (le fromage en particulier), le « vrai » pain, un bon vin… Alors je me dois d’être conciliante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s