Votre arbre de vie…

Par défaut

Les beaux jours vous ouvrent leurs bras et en levant votre nez vers le ciel pour apprécier les rayons qui dardent sur votre peau, n’oubliez pas d’écouter la nature. Vous êtes en vacances? Alors, c’est le moment de faire corps avec les arbres! Ouvrez votre arbre bronchique personnel pour faire parvenir toutes ces effluves qui vous entourent.

image

Mode d’emploi : Tout d’abord couper votre téléphone portable, munissez vous d’un tapis de yoga ou d’une serviette et d’une gourde d’eau puis partez à la découverte de l’arbre qui vous correspond.

Les arbres font partie intégrante de notre vie ou plutôt nous faisons partie de leurs vies. Ils sont intimement liés à notre quotidien et je vous parle souvent de mes chers compagnons chevelus en phytothérapie ( 👉sève de bouleau ou gemmothérapie👈 ) et il est important de les protéger par des actions ( 👉droit de l’environnement👈 ) et en plantant des arbres soi-même comme le préconise 👉l’article du blog, Moins c’est mieux de Ju avec son action 1 blog=1 arbre. Je vous rappelle que nous consommons 300 litres d’oxygène par jour et que chaque arbre en produit 30.

En Inde, l’arbre est respecté et chaque centre de village a un arbre sacré. En visitant le village de Bouddha (Sāvatthū), j’ai découvert que son illumination ( bodhi) s’est imposé à lui sous un Pipal (ficus religiosa) qui est un arbre aux racines aériennes qui en touchant le sol se reproduisent.

image

Je m’égare !… Vous voilà donc parti avec votre tapis à la découverte de L’arbre… Vous y êtes ? Alors, touchez le, entourez le, parlez lui et embrassez le…! Folle? Moi? Jamais! Mais tentez l’expérience et vous serez étonné de la sérénité qui s’emparera de vous…! Je vous propose de vous transformer en arbre en faisant cette posture de yoga (ou de QI gong)  qui est un symbole fort puisqu’elle relie le ciel et la terre avec les bras (branches) et les pieds (racines). La liberté se trouve à cet instant où vous réalisez que vous ne faites qu’un avec la nature qui vous entoure...

Position du lotus, méditation sous cet arbre qui a tant vécu avant que vous ayez vu le jour!… ZZZ….! Paf! Un moustique pointe son nez de tigre ! ZZZUT! …. J’ai oublié de vous dire d’amener un produit pour vous en prémunir … Ne bougez pas je vous l’envoie, il s’agit de l’huile végétale de neem (azadirachta Indica) à laquelle j’ajoute quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné et de géranium rosat. (Ne pas utiliser les huiles essentielles sur les femmes enceintes, allaitantes, les épileptiques et les enfants).

image

L’huile végétale  de neem (Margousier) est utilisée comme pesticide sélectif et employée sur 200 espèces qui détruisent les récoltes en Inde avant que les pesticides dits modernes pointent leur chimie. Elle est  également une pharmacopée à elle seule, on l’utilise en ayurveda depuis 3000 ans (600 av.JC) comme traitement contre la variole, les éruptions cutanées (acné…), les troubles de l’estomac, la lèpre, comme contraceptif et ses branches servent de brosse à dents. 

image

Et vous, avez vous choisi votre arbre? Car d’après, Patrice Bouchardon dans son livre « L’énergie des arbres » Ed. Le courrier du livre,  le merisier rend heureux, le hêtre rend serein, le pin absorbe la fatigue, etc…..! Cat.

Publicités

"

  1. Bonjour,
    Sans vouloir paraître prétentieuse, mon arbre c’est moi… Oui, Sylvie veut dire forêt. je suis donc en symbiose avec mon arbre 24/24 et 7/7…
    Et c’est tant mieux, car je serais incapable de réaliser ton exercice suite à des douleurs provoquées par des soins (contradictoire, n’est ce pas ? mais confirmé par patients et docteurs…)
    Et toi, ton arbre c’est l’arbre à chat ? 🐱🐱🐱

    Aimé par 2 people

    • Tu as raison Sylvie, tu portes l’arbre en toi mais rappelles toi que les arbres communiquent entre eux et que tu te dois d’aller les toucher pour te rappeler à leur bon souvenir…et ton corps ne s’en sentira que mieux. Mon arbre est l’olivier. Belle journée 😺

      Aimé par 2 people

      • Je ne vois pas quel serait mon arbre. J’ai vécu avec des noyers et j’aime prendre en photo mes parents contre le tronc de mon dernier noyer planté. Que signifie le noyer ?
        Et le séquoia ? C’est peut-être le dernier arbre que j’ai serré dans mes bras, enfin une partie du tronc…

        Aimé par 2 people

      • Pour en savoir plus sur la signification de chaque arbre, il te faut aller voir le livre que j’ai mis en fin d’article. C’est ton corps de sylve qui dira vers quel arbre il va plus particulièrement. Noyer ou séquoia ou? Tu me diras 🙂

        Aimé par 1 personne

    • Merci à toi… L’huile de neem est une huile végétale que tu peux trouver en magasin bio et pour les 2 huiles essentielles tu peux les trouver soit en pharmacie, soit en magasin bio, soit sur des sites spécialisés comme aromazone ou des distilleries comme « le gattilier » ou « florihana » mais peut-être en as tu près de chez toi ? Dans tous les cas, privilégier le bio, faire un test dans le magasin pour savoir si cela te convient….Bon dimanche 💋

      J'aime

    • Oui, tout à fait…. Certains lui parlent …. L’arbre est pourvu d’une intelligence étonnante … En exemple: Pour ne plus être attaqué par l’assaut des chèvres qui lui mange ses feuilles, il est capable de changer et de se créer des épines et encore mieux d’avertir ses congénères… Tout ça pour sa survie et celle de son espèce…. C’est incroyable… Donc pas si fou que ça que de l’embrasser 😉… Belle journée Virginie…💋

      Aimé par 2 people

    • Ton arbre est celui où tu vas spontanément, celui que tu touches pour te ressourcer, à l’ombre duquel tu t’assois pour passer un joli moment de partage. Celui qui t’élève quoi…!
      J’ai lu un livre de Didier Van Cauwelaert, « le journal intime d’un arbre » qui raconte tout ce qu’un arbre voit dans sa vie et ton noyer a, peut-être, beaucoup à partager, en plus de ses noix…! ?
      Belle soirée Joëlle 💋

      Aimé par 2 people

      • Ça me rappelle un livre brésilien que j’ai lu il y a très longtemps « Rosinha minha canoa », de José Mauro de Vasconcelos. C’est l’histoire d’un homme qui converse avec son canoé en voyageant dans la forêt amazonienne. J’avais beaucoup aimé. Tu connais?

        Aimé par 1 personne

      • j’ai lu moi aussi ce livre il y a un moment déjà et ds mon souvenir, il s’agissait d’un poirier…..ou bien je voudrais que ce soit un poirier car j’en ai un très vieux ds mon jardin et je l’aime bcp car c’est sur lui que les oiseaux se posent et que je les photographie 😉
        qd j’ai mal à la tête, je vais en forêt et je regarde les arbres…..il y en a tjs un qui me ‘tend les bras’ et je vais vers lui pour l’enlacer et me coller contre son tronc, laissant sa sève et mon sang ne faire plus qu’un……fin de migraine garantie

        Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est un poirier…et ça ne m’étonne pas que tes photos soit si réussies car on y sent la touche « vérité » … Cette sève coule en toi comme celle des arbres que tu fréquentes … Quelle osmose! pour arriver à faire arrêter ta migraine… 💋🌳

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s