L’écologie des émotions

Par défaut

Lorsque l’on étudie la phytothérapie, on étudie le biotope de la plante. Celle-ci se développe différemment suivant la qualité de la terre, les éléments, la météo (soleil, vent, pluie…), le lieu géographique, l’altitude mais aussi les pesticides … La flore a besoin de cette énergie qui fluctue sans discontinuer tout au long de sa vie. L’environnement et l’écologie jouent donc un rôle immense sur les organismes et par contre coup sur leurs existences.

En faisant une analogie entre l’être humain et la plante, je constate que notre énergie pourrait se nourrir de nos émotions. Celles-ci nous font grandir ou nous asphyxient car chaque moment de notre vie, même le plus anodin, est émotion !

L’ÉMOTION SERAIT-IL NOTRE BIOTOPE ?

Comment savoir reconnaître une émotion ?

L’émotion n’est pas durable et elle est souvent visible tandis que le sentiment peut durer et il n’est pas forcément visible.

Mode d’emploi de l’émotion :

Il est important de savoir reconnaître et mettre un mot sur ses émotions (positives ou négatives) pour ne pas se laisser submerger et éclater. À partir du moment où on a compris le mécanisme de l’émotion qui nous envahit, il suffit d’apprendre à l’amadouer pour en passer maître. Ainsi des exercices existent et ceux-ci sont uniques à chacun puisque nous sommes tous uniques. Alors, écoute ton corps!

Une fois avoir détecté cette émotion envahissante dans nos pensées et dans notre corps, il faut lui trouver un nom ou l’associer à une couleur. Seras-tu colère ou fureur ou agacement ? Es tu rouge, cramoisi ou orange ?

Une fois cette émotion nommée, tu peux l’accepter en lui faisant une petite place en toi et lui demander comment et pourquoi elle est arrivée là…! Car plus tu lutteras et moins tu trouveras l’issu…

Une fois réalisé l’historique, tu peux prendre soin de toi en détectant ce grondement qui règne dans ton ventre et qui ne va pas faire avancer quoique ce soit. Cette colère est stérile et te fera plus de mal qu’autre chose.

Une fois cette colère dépistée, tu peux peut-être en tirer une force car savoir dompter ses émotions change ta vie. Peut-être en tireras tu un côté constructif en t’investissant dans une activité !?

Les activités dérivatives sont  corporelles comme le yoga, l’alimentation, le sport, la méditation … ou intellectuelles comme lire, voyager, écrire, dessiner, créer … ou aider les autres!

Dans tous les cas, il faut savoir parler, échanger pour ne pas se renfermer et aimer pour mieux s’aimer

Savez vous écouter vos émotions ? Quelle est votre couleur ?

YogaCat Naturopathe

 

 

 

 

Publicités

"

  1. J’ai essayé, un jour, de convaincre un copain écologiste qu’il y avait une écologie des émotions dans le sens où il me vaut mieux ne pas laisser des émotions qui m’appartiennent, parler au je. Je n’ai pas eu le talent de le convaincre. J’ai récemment rencontré un peintre qui abusait vraiment du « tu » quand il parlait de son inspiration. Je n’ai même pas osé le lui faire remarquer. Merci, Catherine.

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi Gilles. Tout le problème vient de là. Notre éducation fait qu’on a du mal à parler. Mais la démarche n’est pas forcément aisée. Déjà se parler à soi même, tel Djimini cricket puis s’ouvrir aux autres… ! Belle journée. 😊

      Aimé par 1 personne

    • Merci Joëlle… il faut dire que les émotions sont des coquines car elles s’infiltrent à chaque petits moments de notre existence de manière insidieuse. Il faut être plus futé qu’elles pour les surprendre et les repousser. Les visualiser et les nommer peut t’être effectivement un bon exercice . Bisous .

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ce post très intéressant. Les émotions peuvent effectivement nous gâcher la vie, sauf si l’on décide d’en faire des alliées.
    Belle journée Catherine

    Aimé par 1 personne

  3. Cet article est fort intéressant. C’est vrai que nous devons apprendre à connaître mieux nos émotions, puis à les maitriser pour mieux les gérer en en faisant nos ‘amies’… Au fond, elles nous appartiennent. Mais ce n’est pas toujours aussi simple que ça. L’analyse m’aide beaucoup dans ce domaine.

    Aimé par 1 personne

    • Un grand merci Colette pour ton expérience.
      Effectivement, pas si facile que ça … mais quand on comprend qu’une émotion ne fait que passer.
      Que quand on est en colère (par exemple) cela ne fait pas de nous quelqu’un de coléreux !
      Et qu’on a droit de l’être à partir du moment où on arrive à la maîtriser.
      La nommer pour se moquer d’elle et la reléguer pour lui donner une porte de sortie.
      On a gagné… et on se sent plus fort !
      Ton analyse t’aide ou c’est toi qui aide ton analyse?
      Avoir des émotions est le lot de tous alors tu pourras nous expliquer comment tu es arrivée à les gérer. Belle journée . Bises

      J'aime

  4. je retiens la notion que ‘sentiment’ et ‘émotion’ c’est différent car on confond souvent ou bien on ne parvient pas à mettre les bons mots sur ce qu’on éprouve…merci pour cette aide précieuse des couleurs, même si là je ne parviens pas à agrandir la planche 🙂
    pour ma part, j’en suis à faire en sorte de mieux M’aimer pour mieux aimer 😉
    gros bisous, cat

    Aimé par 1 personne

    • Merci Malyloup, c’est avec plaisir !
      Les couleurs sont celles qu’on désire. Lors de mes cours de YOGA enfants, je leur demande d’associer une couleur à quelque chose qui leur déplaît et le choix de la couleur est très subjectif même si on associe souvent le rouge à la colère par exemple.
      Je vais essayer d’agrandir la planche.
      S’aimer est un beau et grand pas.
      Bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  5. moi, je suis en pleine emotion actuellement vu le décès,
    bref, et en plus je sors d’un organisme ou une dame m’a mit en pleine emotion de colere, tellement elle etait bete de mechanceté
    et j’ai du mal a retomber,
    dans la voiture sur le retour chez moi, je me suis dis, bon c est une idiote, mais tu avances kan meme dans tes dossiers, pense à tes dossier
    et arrivé chez moi, j ai pleuré, car mes nerfs n’en pouvaient plus et du coup, je suis plombée, jai plus envie de rien,

    c est pas facile de se controler, j essaie,

    biz

    Aimé par 1 personne

    • Les émotions peuplent notre vie… Pouvoir reconnaître celles qui n’apportent rien à notre vie est primordial. Ne pas succomber à ses émotions, pouvoir les dompter n’est certes pas chose facile mais se travaille pour ne pas souffrir.
      Émettre comme un bouclier devant la méchanceté pour ne pas que les autres aient pression sur toi… voilà peut-être un article qui t’aidera. Merci pour ton expérience. 🙏🏼. Contrôler certes mais surtout évacuer les ondes parasites négatives . Belle journée . Bises.

      Aimé par 1 personne

  6. Coucou Cate,
    Ah, difficile parfois de canaliser ses émotions ! quelquefois, je suis impulsive et je me sens mal car je n’arrête pas de rabâcher la situation que j’ai vécu, j’aurais dû dire ça …..

    J’essaierai à l’avenir de me souvenir de tes précieux conseils pour ne plus être rouge de colère 😉
    Bisous et bel après midi

    Aimé par 1 personne

    • Hello Val,
      Tu as raison, mais quel bonheur d’arriver à repérer ses émotions et d’arriver à faire virer le rouge au rose pâle 😉
      Le rabâchage ne faisant pas avancer le smilblick autant passer à autre chose! Je sais pas toujours facile mais cela vaut la peine d’essayer. Bisous et merci pour ton expérience…

      Aimé par 1 personne

  7. aimer pour mieux s’aimer… j’aime beaucoup cette idée que tu émets. C’est très juste. Changer son regard sur soi pour pouvoir être plus épanoui avec les autres. L’émotion c’est la vie. Je suis d’une nature très sensible. Comme les petits poissons ou les plantes si je sens que l’environnement n’est pas favorable cela joue sur mon ressenti. L’écriture et le travail de la terre à travers la poterie me font beaucoup de bien. Cela me délasse. Tes articles sont toujours passionnant et celui là tout particulièrement car tu l’auras compris il me parle vraiment. Excellente soirée à toi Cat, Bisous de Bretagne où il fait grand soleil 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci Frédéric, cela me touche…! Travailler la terre, quelle belle passion… finalement c’est comme modeler ses émotions pour mieux les mettre dans la forme que l’on désire. Je comprends mieux ta sensibilité. Bisous et bonne soirée. 🌻🌞

      Aimé par 1 personne

  8. Bonjour,

    Je découvre votre blog. Merci pour cet article avec lequel vous touchez un point essentiel de notre existence.

    Les émotions qui dictent parfois nos vies, nos décisions… le fait de ne pas réussir à les gérer ou tout simplement ne pas les comprendre peut être un vrai problème et nous laisser un sentiment d’impuissance face à notre propre vie. D’où la nécessité comme vous le dites si bien d’écouter son corps, d’accepter qui nous sommes au plus profond de nous et d’apprendre à comprendre et gérer nos émotions.

    Un long chemin mais qui en vaut vraiment la peine, dans mon cas ce chemin m’a permis d’atteindre une certaine sérénité et une grande paix intérieur. Je crois que je suis jaune et j’exprime ma créativité dans ma cuisine 🙂

    Je vous souhaite un très beau dimanche !

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce gentil mot et pour votre expérience. Effectivement, le chemin peut être long mais le résultat en vaut la peine. Le jaune est également la couleur de la lumière et votre joli blog est lumineux …
      bon dimanche 🙏🏼🌞

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s