La psychologie de l’équilibre

Par défaut

                         Équilibre, sais-tu comme tout le monde t’envie ?

L’équilibre de nos premiers pas comme de nos derniers, d’ailleurs.

Tu es le mot de toute notre vie,

Le cuisinier te cherche dans un plat,

Les danseurs lors de leurs pirouettes,

Les yogi sur et hors leurs tapis .

L’acrobate sur son  trapèze …

Nos sentiments en sont trop ou pas assez pourvus.

L’équilibriste , que nous sommes, apprend à dompter plus au moins bien, ce fil d’Ariane que nous déroulons tout au long de notre vie.

Un cordonnier me confie, un jour, qu’il  sait décrypter la psychologie de l’équilibre humain, du moins ceux qui marchent avec des chaussures.

Et oui, nos chaussures se confient à notre insu!

Le bord extérieur des semelles s’usent plus rapidement ? C’est que nous marchons les pointes de pieds en dehors. Et évidemment pour l’usure du bord intérieur, nous marchons en dedans…! Par ailleurs, si l’usure de la semelle n’est pas bien repartie cela signifie que notre poids du corps est plus ou moins bien distribué.

L’équilibre, vous dis-je…!

 

Au même titre que les 👉🏽 tempéraments ou la psycho morphologie 👈🏽, des correspondances entre le placement de nos pieds et notre psychologie se font…ou peut-être le contraire?! La physiologie a également son mot à dire…!?

Les anxieux, ceux qui souffrent d’un sentiment d’infériorité, les introvertis… marchent les pointes des pieds extrêmement en dedans.

Les impulsifs, téméraires, entreprenants, extravertis… marchent les pointes de pieds exagérément tournés vers l’extérieur.

Et ceux qui ont un pied droit plus en dehors que l’autre ou vice-versa? Une dualité s’exprime alors, comme si deux personnalités habitent dans ces chaussures et mènent une lutte incessante. Ceci est fréquent!

La volonté ou la faculté d’action se lit par l’écartement des pieds

Plus le poids du corps est placé en avant plus il exprime un tempérament émotif et impressionnable. Le côté  sentimental prend le pas sur le côté pratique.

Votre poids du corps se porte sur les talons? Alors, le réalisme, le matérialisme et le positif vous caractérisent

Alors, suffit-il d’être acteur de notre vie pour changer notre manière de marcher! Faut-il  prendre notre existence en main pour changer nos pieds. Je vous laisse SEUL juge!

Cela prouverait que notre attitude morale correspond à notre attitude physique et qu’en décidant de corriger notre attitude physique, notre moral changerait…!

Je vous vois regarder vos 👉🏽 pieds, marcher devant votre miroir ou demander à votre ami(e) d’analyser votre démarche mais alors qu’en est-il pour vous?

PAR CONTRE, POUR LE CORDONNIER, LUI, IL EST RAVI QUE NOS SENTIMENTS LE FASSE VIVRE. IL APPLAUDIT DES DEUX PIEDS…!

YogaCat Naturopathe

 

 

 

 

Publicités

"

  1. Je connais mes pieds, ils sont creux et tordus, et j’ai sérieusement besoin de semelles compensatrices. Mais ces semelles sont trop épaisses et je les mets rarement. Est-ce révélateur de mon équilibre, de ma personnalité ? Je ne sais pas. J’ai toujours eu des problèmes d’équilibre, étant dyspraxique. Et oui, j’ai eu du mal à trouver mon équilibre intérieur, mais j’y suis arrivée, ou suis sur la voie. Etait-ce ma destinée ? Qui sait 🙂

    Aimé par 2 people

    • Merci pour ce beau commentaire ! Nos racines s’ancrent plus ou moins bien sur la terre et personnellement le Yoga m’aident à trouver cet équilibre. Notre démarche et donc l’usure de nos chaussures en sont l’image ! La destinée ? Ce mot me dérange car on naît avec un bagage et à nous de l’alléger ou pas et toi tu y es arrivée …! BELLE soirée 😊

      Aimé par 3 people

  2. Coucou Cate,
    Ah, c’est pas facile d’observer ses pieds et de savoir sur quels pieds on dansent 😉
    Alors, si j’ai bien compris, les personnes ayant un bon équilibre auraient un tempérament positif et une volonté de fer ?
    Ah, les cordonniers ont encore de beaux jours devant eux car dans notre société, de nombreuses personnes cherchent tout au long de leur vie, l’équilibre intérieur !
    Bisous et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Val, c’est ça mais il y a espoir car en modifiant notre marche on peut changer son tempérament . C’est-à-dire que quelqu’un qui va se tenir droit, ouvrir sa poitrine et transférer le poids de son corps un peu en arrière va appréhender la vie d’un autre œil… Voilà également à quoi sert le yoga ;)… merci pour ton passage et belle journée. Bisous

      Aimé par 1 personne

  3. j’adore ce billet! réfléchir avec ses pieds, quelle bonne idée, cat! il y a plein d’expressions telles que ‘s’y prendre comme un pied’, ‘se prendre les pieds dans le tapis’ qui me font penser à ton histoire d’équilibre……un sujet à méditer….en se levant du bon pied! 😉
    bisous et merci cat!

    Aimé par 1 personne

    • Merci Malyloup ! Ça me touche… Effectivement, les expressions foisonnent et nos racines en sont toutes déstabilisées car, il faut bien avouer qu’on les maltraite !
      Bête comme ses pieds, par exemple, est plutôt vexant pour eux alors qu’ils nous supportent à longueur de journée… 😬😉. Bisous et belle journée

      Aimé par 2 people

  4. Je peux te dire que je perce toujours mes chaussettes au talon.. elles ne tiennent jamais très longtemps ^^ cela signifie certainement que je marche en claquant des talons. On me l’a déjà dit. Passionnant ton article. J’aime apprendre. Merci pour le partage Cat ! excellent weekend à toi, bisous de Bretagne 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s