Archives de Tag: Weleda

La beauté fait son Bio

Par défaut

Les produits bio consacrés à l’aromathérapie, la cosmétique, la parfumerie, les soins visage et corps ont également leurs logos comme 👉🏼 l’alimentation bio. Ils sont nombreux et on peut s’y perdre un peu. Un code de déontologie (ARPP) a vu le jour en 2000 pourtant les laboratoires sont très inventifs pour perdre le consommateur.

La qualité est votre priorité alors voici un bouquet d’étiquettes pour être au plus près de la plante.

Perplexe ??? Je vous propose de débroussailler ce champ de petites pastilles qui fleurissent sur vos étiquettes et sur lesquelles vous vous questionnez lors de vos achats.

  •    L’AROMATHÉRAPIE:

1/ Les logos « bio européen »et « AB »: Ils sont délivrés par l’état  et ces certifications sont données par un organisme agréé et indépendant. Ils se trouvent uniquement sur les huiles essentielles et les huiles végétales car elles sont les seuls « cosmétiques  » à avoir au moins 95%  d’ingrédients venant de l’agriculture biologique.

2/ La mention « HEBBD« : Elle est apposée sur certains marques comme « Ladrôme provençale « , « Phytosun » … Il définit 3 critères soulignant l’origine et la nature des huiles essentielles:  L’espèce botanique exacte en latin , l’organe producteur (feuille, fleur, fruit …) et la spécificité biochimique qui est révélée par son lieu de cueillette qui modifiera sa composition.

3/ La mention « HECT » chémotypée: Elle est apposée sur la marque « Pranarôm ». Le chémotype est en fonction du biotope (sol, altitude, climat…). La même plante peut être différente chimiquement suivant ce biotope et répondre à un traitement qui peut changer complètement son utilisation.

Exemple:

-Le romarin officinal chémotype 1-8 cinéole (antiseptique et expectorant)

-Le romarin officinal chémotype verbénone (hépatoprotecteur et cholagogue)

-Le romarin officinal chémotype camphre (antalgique et décontractant musculaire).

4/ La mention « HESD« . Elle est apposée sur la marque  » Eona Lab ». Son analyse porte sur  le chémotype, le mode de culture, l’organe producteur, le mode de culture (Bio ou conventionnel) et l’origine géographique de leurs huiles essentielles.

5/ La mention  » 100% pure et naturelle « : Elle démontre l’absence de produits de synthèse. L’huile essentielle ne doit pas être extraite par solvants organiques, ne doit pas être coupée, ni modifiée, ni rectifié sinon elle ne peut pas avoir le terme d’huile essentielle. Quand la plante est cultivée avec des pesticides et des engrais chimiques, l’huile essentielle  ne peut pas être 100% pure et naturelle.

Les huiles essentielles de marques étrangères, hors de nos frontières européennes,  comme  dōterra 👈🏼 ont leurs propres critères.

 

  •       LA COSMÉTOLOGIE  ET LA PARFUMERIE :

Dans l’idéal et selon les règles d’usage:

– Un cosmétique naturel doit contenir 95% min. d’ingrédients définis comme naturels ou d’origine naturelle.

– Un cosmétique biologique doit avoir un des critères suivants: 100% d’ingrédients bio ou être certifié bio par un organisme certificateur ou avoir été élaboré suivant un cahier des charges équivalent aux organismes certificateurs.

1/ Le logo « Nature et progrès « : Cette association Bio a un cahier des charges pour cosmétique « Bio-écologique ». La matière première est obtenue sans molécules de synthèse, sans apports pétrochimiques. Les ingrédients sont issus à d’une culture à 100% Bio ou de cueillette réglementée . Les emballages sont écologiques.

2/ Les logos « Cosmebio »: Cette association de laboratoires labélise des cosmétiques en Bio ou en éco. Ces produits sont également certifiés par Ecocert.

3/ Les logos « Écocert« : Cet organisme certifie des cosmétiques bio et écologiques en collaboration avec « Cosmebio ». Les ingrédients sont à 95% naturels ou d’origine naturelle . Les OGM, le parabène, le silicone, le PEG, les colorants de synthèse, les produits animaux ne sont pas autorisés Il existe deux niveaux de certification:

–  Cosmétique biologique : 95% min. d’ingrédients végétaux et 10% min. sont issus de l’agriculture biologique.

–  Cosmétique écologique : 50% min. d’ingrédients végétaux et 5% min. sont issus de l’agriculture biologique.

4/ Le logo « BDIH« : Il est créé par les allemands en 2003. Les ingrédients sont naturels, issus de végétaux en priorité Bio et de minéraux. Il est construit par une liste de 690 ingrédients naturels répertoriés et autorisés.

5/ Le logo « Natrue« : Il est créé en 2009 par des laboratoires allemands  comme Weleda, Lavera, Logona, Dr Haushka… Il existe trois niveaux de certification:

– Cosmétiques biologiques: 95% min. d’ingrédients bio.

– Cosmétiques naturels et en partie biologiques  : 70% min. d’ingrédients bio.

– Cosmétiques naturels: sans minimum de Bio.

6/ Le logo « Demeter »: C’est la marque historique de la biodynamie car elle a vu le jour grâce à R. Steiner en 1924. C’est une démarche qui est holistique car outre le règlement européen, elle intègre une démarche philosophique qui intègre le calendrier cosmique et planétaire, rajoutée à des préparations naturelles. Ainsi la ferme est considérée comme une entité garante de l’équilibre et de la santé pour la terre et l’homme… Réservé auparavant pour l’alimentation, il s’est étendu aux cosmétiques.

7/ La mention « Slow cosmétique« : Elle regroupe de petits laboratoires qui travaillent avec éthique. Elle permet de découvrir des produits sans ingrédients transformés en étant « propre »et écologique. Ces produits sont promus raisonnablement. Elle a été créé par Julien Kaibeck depuis 2012 qui désirait se libérer du « brainwashing cosmétique ».

VOUS ÊTES PERDUS ? JE VOUS COMPRENDS ! ALORS JE VOUS RAJOUTE UN ARTICLE SUR LE PARABENE DANS LE BIO 👈🏼 QUI VA PEUT-ÊTRE VOUS ÉGARER UN PEU PLUS ET VOUS METTRE EN COLÈRE.

Connaissez vous d’autres logos ou d’autres qualités? Alors, n’hésitez pas à les partager ICI…!

YogaCat Naturopathe

Publicités

Les 4 saisons de … la femme…

Par défaut

image

La femme a dans sa vie plusieurs phases mais des perturbations peuvent arriver: Les cycles des femmes devraient être des horloges lunaires car nous sommes reliées au cycle de la lune et le jour de  pleine lune devrait être le premier jour des règles mais à l’heure actuelle les contraceptifs , le stress, les produits chimiques, l’excès de médications et l’hygiène de vie dérèglent ce magnifique mécanisme qu’est le corps de la femme.

Les 4 saisons de la femme sont :

Le printemps (de la naissance jusqu’à 21 ans) : c’est une éclosion de féminité et ainsi la jeune fille découvre sa vie intérieure avec ses sensibilités et ses contradictions. Cette saison coïncide aux chakras 2 et 3.

L’été (de 21 ans à 42 ans à peu près) : c’est l’âge du cœur . La femme fonde son couple et elle s’épanouit dans l’accomplissement de projets et dans sa fécondité. Cette saison correspond aux chakras 4 et 5.image

L’automne (entre 42 et 63 ans) : c’est l’âge de l’esprit. La femme ayant développé son monde intérieur et ose l’exposer ainsi ses projets se concrétisent mais c’est aussi l’âge des départs du nid pour ses petits! Cette saison correspond aux chakras 6 et 7.

image

L’hiver (de 63 ans à….):  C’est l’âge de l’âme car la femme fait rayonner son amour, sa maturité et ses expériences pour que son entourage en profite ! Cela correspond au chakra de la sagesse, le 7.image

L’âge intéressé par cet article est l’automne … Le moment où les feuilles tombent dans la nature mais avant cela l’arbre se pare de mille couleurs chatoyantes et irradiantes donc la femme va briller et se préparer à avoir quelques changements plus ou moins perturbants comme l’arbre qui prépare l’hiver en toute sérénité.

Vous vous sentez toujours la même et pourtant des changements opèrent en vous, insidieusement et ceux ci peuvent gêner votre quotidien ou pas selon chaque femme.

Si toutefois, vous vous sentez plus émotive , un peu sur les nerfs ou stressée pour un rien. Si vous vous retrouvez trempée la nuit ou que vous vous déshabillez et vous rhabillez non stop. Si votre peau est plus terne ou plus déshydratée ou que le feu vous monte aux joues telle une jouvencelle . Si des poils viennent envahir des endroits inhabituels de votre corps. Et bien sûr, si vos cycles sont perturbés ou devenus inexistants, cet article est pour vous.

Une hygiène de vie s’impose :

image
Pour que ce passage de vie soit le plus léger possible , il faut adapter votre alimentation:
– Manger le moins de viande rouge et de charcuterie possible.
– Mettre le diapason sur les produits laitiers industriels.
– Ne pas manger trop gras (pas de gras saturés comme le saindoux et le beurre noir) et pas d’huiles hydrogénées ( huile de palmiste, de coprah…)
– Ni trop salé (éviter les soupes et plats prêts à manger).
– Évitez  les alcools distillés notamment le soir sinon vos nuits vont être difficile.
– Pédale douce sur les plats trop épicés et poivrés.
– Aux boissons contenant de la caféine (cola, café robusta surtout) ou de la théine, préférez du Roïobos.
– Éliminer les sucres (sirop de maïs et glucides à indice glycémie élevé)
– Les céréales raffinées et tout ce qui est blanc: pain, riz, pâtes …

Les aliments à inclure dans votre assiette : (bio de préférence et de saison).

image

Une alimentation faible en AGS (acides gras saturés) des fibres et de l’eau mais plus précisément:

Fruits: ananas, figue, kiwi, pêche , poire, pomme et raisin, goji, noni.
Légumes: betterave, brocoli, champignons asiatiques, chou, cresson, épinard, radis noir, oignon, tomates, pissenlit, fenouil… soja ( en petite quantité et suivant les personnes), cerfeuil, cumin, persil.
Céréales: avoine, millet, sarrasin, quinoa, amarante, orge, riz complet…
Protéines végétales: haricots secs, pois chiche, lentilles, soja (utilisation limitée ), levure de bière maltée.
Huiles et oléagineux : huile de bourrache, Carthame, colza, lin, olive, onagre, citrouille. Amandes, noisette, graines de citrouille , de lin (broyé), de tournesol.
Produits laitiers: « lait »de quinoa, de lin, de coco, de souchet, d’amande, de brebis, de chèvre .
Pour les non végétariens: calamar, hareng, maquereau , saumon surtout sauvage, mollusques, sardines, autruche, oeufs…
Assaisonnement: Sirop d’agave et sel aux algues ou aux plantes aromatiques ou gomasio.

Durant cette période le corps a du mal à trouver un équilibre et il hésite car le système endocrinien est exacerbé, ce qui provoque un effeuillage et un rhabillage permanent ( prévoyez de vous habillez comme l’oignon avec plusieurs couches de vêtements ).

Un corps en forme, quel est le secret ?

image

L’ humeur hésite entre la gaieté et l’excitation voir l’énervement donc une activité corporelle douce est préconisée telle que le yoga, le pilates ou le stretching voir le taï chi et la méditation pour trouver en vous le calme dont vous avez besoin pour vous épanouir.
Par ailleurs, des activités sportives ( paddle, aquabiking, aquagym, marche…) sont les bienvenues pour la circulation sanguine, les articulations, l’ostéoporose possible, es pertes musculaires et pour protéger le cœur.(👉 le sport et ses bienfaits).
Une attention particulière doit être apporté à la peau car le processus cellulaire est perturbé et les cellules perdent leur vitalité. Le mode hydratation est à l’honneur, cette hydratation est amenée par des soins cosmétiques mais aussi par une grosse absorption hydrique et de même pour garder un film lipidique protecteur actif, il est préconisé de consommer de l’huile dans ses aliments.
D’autre part, l’intestin devient paresseux donc le sport ou l’activité corporelle est souhaitable et ainsi que l’absorption de 2 cuillères à soupe par jour d’huile de lin dans son alimentation et un régime alimentaire avec fibres ce qui permettra de ne pas « gonfler ».

image

  • Ne porter pas de vêtements trop serrés pour éviter ces désagréments .
  • Se lever et se coucher à heures régulières et dormir dans une chambre fraîche (19°C).
  • Évidemment, ne pas oublier sa vie amoureuse et à ce point de vue aussi, des petits désagréments existent donc un petit conseil ,mesdames , l’huile de Coco est très performante, ainsi que des massages et les exercices du périnée  qui seront les bienvenus!

Si tous ces conseils ne suffisent pas un apport spécifique, efficace et en douceur vous sera apporté par des plantes adaptées à chacun de vos petits problèmes.

  • Pour les symptômes de la pré ménopause: du yam (gélules).
  •  Pour les bouffées de chaleur Yméa ventre plat ou silhouette
  • Contre le stress: du magnésium (gélules ou ampoules), de la gelée royale.
  • Propriétés tonifiantes et contre les bouffées de chaleur: le maca
  • Pour les poils inesthétiques: de l’ortie en infusion ou en gélules (action anti-androgène ).
  • Pour la mauvaise circulation sanguine: de la vigne rouge (ampoules ou gélules).
  • Pour le drainage : le jus de bouleau, en cure aux inter-saisons.
  • Pour régler et normaliser le niveau d’oestrogènes: du trèfle rouge (gélules).
  • Contre les bouffées de chaleur: le kudzu ( en gélules ). C’est un phyto-œstrogène puissant.
  •  Contre les insomnies: l’huile essentielle de petit grain bigaradier en inhalation ainsi que celle de camomille romaine, (une goutte de l’une ou l’autre sur les poignées avant l’endormissement).
  • Pour avoir une peau hydratée: la crème à l’onagre et/ou 2 gélules /j. d’onagre-bourrache.
  • Pour les tâches pigmentaires sur les mains ou le visage, voici ma petite recette d’une synergie, à mettre le soir:

🌾 Huile essentielle de carotte bio 30 gouttes, Huile essentielle de céleri bio 30 gouttes, Huile végétale d’argan 4 ml, Huile végétale de lys 10 ml QSP

🚨Ne pas mettre cette préparation quand vous allez au soleil car la carotte et le céleri peuvent créer une photosensibilisation . Avant toute application, faire une touche d’essai et laver vous les mains…(les huiles essentielles sont contre indiquées quand on est enceinte, qu’on allaite et pour les enfants et les épileptiques …)

🚨Tous ces produits sont naturels mais évidemment à l’achat , regardez toutes les contres indications liées à leur utilisations et qui pourraient ne pas vous convenir.

🎨 Un conseil? Laissez moi un message pour une personnalisation . Et vous, qu’utilisez vous si tel est votre cas?

Profitez de cette transition de votre corps pour faire le point sur votre vie passée, tout ce chemin parcouru … Cette période de ménopause, qui peut vous paraître désagréable, a une fin et vous ne serez que plus heureuse de l’avoir surpassée le plus naturellement possible. Cat.