Archives de Tag: La vibration des mots

Le manque de confiance en soi

Par défaut

Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, alors essayer la routine, elle est mortelle ! Paulo Coelho

A la manière de ce petit oiseau, j’ai toujours eu besoin de me forcer pour sortir de ma zone de confort ! Voilà une jolie phrase que je traduirais par « Se donner un coup de pied au derrière « . Bien moins chic mais tellement parlant !

Je crois avoir beaucoup de « bleus » sur mon postérieur comme:

  •  Manquer d’estime de soi.
  •  Vouloir prouver aux autres quelque chose.
  • Attendre une appréciation ou une désapprobation.
  • Avoir les jambes flageolantes lors d’un entretien.
  • Se défiler pour ne pas aller passer un examen ou un concours.
  • Être stressée avant un rendez-vous au point de dire quelques bêtises dépassant la pensée.
  • Se sentir toucher profondément par certaines paroles qui peuvent paraître anodines.
  • Se mettre à l’arrière sur scène lors de spectacles de danse.
  • Devoir se défendre en fournissant maintes explications.
  • Transpirer style une cascade lors d’un entretien.
  • Avoir envie de donner un avis et le regretter tout aussitôt.
  • Avoir la voix qui tremble ou une boule à la gorge lors d’interrogations orales.
  • Avoir la sensation de ne pas toujours être à sa place.
  • Avoir l’impression de courir après le coche sans l’attraper.
  • Se trouver mille défauts.
  • Passer certaines nuits perturbées par des réveils incongrus où la pensée joue au yo-yo.
  • Paraître  bourru…!

En bref, le manque de confiance en soi est une empreinte qui marque au fer rouge toute une vie. Le plus souvent, on fait tout pour rendre cet état invisible aux yeux des autres. Paraître décontracté est un exercice d’équilibriste stressant; un pas de côté et c’est le vide alors il faut trouver des façons d’aménager ces moments.

                                              Mes parades sont:

Dans l’armoire ayurvédique 👈🏼 (médecine holistique indienne datant de plus de 3000 ans avant notre ère et reconnue par l’OMS). Je vous ai déjà parlé, entre autres,  du 👉🏼 curcuma, du 👉🏼 Basilic tulsi

Je vous présente une plante qui joue un rôle prépondérant en permettant de lâcher prise. Il s’agit de l’ashwagandha ( whitania somnifera), en sanskrit son nom signifie « comme le cheval ».

Une ruade contre un coup pied au derrière ? Voici un tour de manège pour cette plante qui s’appelle également ginseng indien:

L’ashwagandha est une plante adaptogène qui permet de s’adapter quelque soit le stress. Elle est « rasayana » car elle réchauffe et régénère. Parfaite pour calmer en cas d’insomnies causées par le stress. Elle permet également de repousser les défis en apportant la vitalité et diminue le cortisol. Elle est composée entre autre de fer, d’  alcaloïdes, de phytostérols, d’acides aminées comme le tryptophane 👈🏼

  • Combat les états d’anxiété.
  • Parfaite pour les états dépressifs, compulsifs, burn out, manque de concentration ou hyperactivité chez l’enfant.
  • Fontaine de jouvence et action antioxydante pour les problèmes articulaires, musculaires, osseux ainsi que les maladies dégénératives et Alzheimer.
  • Régule Le système immunitaire durant des maladies auto-immunes notamment pour la polyarthrite rhumatoïde.
  • Chasse la fatigue durant la chimiothérapie et permet à un sportif de s’entraîner plus longtemps.
  • Elle est cortisone like.

⛔️ Ne surtout pas l’utiliser :

  • chez la femme enceinte ou allaitante.
  • chez les sujets atteints d’hyperthyroïdie
  • avec des antidépresseurs et des somnifères.
  • si en excès de fer.

Mon conseil : Je vous la propose en gélules Bio comme celles de Be-life. Mais on peut la consommer également en décoction de racine, en teinture mère ou en poudre à mettre dans du ghee 👈🏼 ou dans du miel 👈🏼 car son goût est très fort et prononcé.

Et vous, quels moyens utilisez-vous quand votre quotidien est instable et que vous vous faites des « croc-en-jambe » du cerveau ?

YogaCat Naturopathe

Publicités