Mes petites clefs pour une meilleure attention

Pourquoi les enfants ont du mal à se concentrer, se poser et porter plus d’attention pour pratiquer leurs activités à la maison, à l’école ou lors d’une conversation ou lors d’ateliers comme la philo, le yoga, etc… ? Pourquoi des enfants ont parfois l’impression d’être esseulé même en compagnie de leurs parents, de la famille ou de leurs amis ?

Plusieurs indications montrent que les écrans détournent l’attention des petits et des grands. Leurs yeux se collent comme des ventouses sur les images qui défilent et leur cerveau se modifie. Si vous mangez devant la télévision, la digestion se fera moins bien, le côté gustatif des aliments ingérés passera inaperçu et la satiété ne se fera pas. As-tu remarqué qu’au cinéma, tu es capable d’ingurgiter un énorme cornet de popcorn alors qu’habituellement tu n’y tiens pas plus que ça ?!

Soyons raisonnables avec les écrans car le trop est l’ennemi du peu. À travers eux, nous voyageons, nous apprenons… mais nous nous détachons des autres sans nous en rendre compte. Des risques d’indigestion de l’image inadapté à l’âge peuvent provoquer des cauchemars. L’intimité peut être atteinte par des indiscrets qui pourraient utiliser à mauvais escient les réseaux sociaux saturés de soi-disant amis et pourtant tout cela est tellement factice… Le respect est primordial dans n’importe quel échange donc n’acceptons pas des mots qui risqueraient de provoquer des maux.

Toutes ces raisons permettent d’apprendre à couper le son et l’image et à écouter ce qui se passe autour de nous pour profiter de la « vraie vie ».

Des petites clés ludiques:

Elles permettront à vos enfants ou aux enfants de votre entourage d’être plus attentifs mais également moins stressés, moins angoissés dans l’objectif d’apaiser le quotidien de chacun.

  1. Le tableau dos: A deux, assis en tailleur ou en posture du lotus, l’un derrière l’autre et assez proches. Celui de derrière dessine lentement mais fermement sur le dos de celui de devant un motif de son choix (une lettre, un chiffre, une figure géométrique ou un objet facile à reconnaître…). Celui de devant essaie de reconnaître ce motif et de le reproduire sur une feuille.
  2. La montagne: Assis en tailleur ou en posture du lotus, lève les bras très haut vers le ciel et joins tes paumes de mains ensemble, sans bouger, imagine toi être une montagne très solide. En fermant les yeux, tu pourras imaginer la saison. Puis la même chose mais debout et enfin la même chose en fermant les yeux.
  3. Le grand vent marin: Tu es debout, droit et fier(e) comme si tu étais le capitaine de ton bateau. Tes mains sont posées sur le dossier de ta chaise comme la barre de ton voilier. Plie ta jambe, monte ton genou et reste en équilibre tranquille alors que la tempête bat son plein autour de toi mais tu restes imperturbable en regardant au loin les nuages s’accumuler. Change de jambe et idem. Puis la même chose en lâchant la chaise, des 2 cotés.
  4. Un tableau pour gérer les écrans dans le cocon familial (voir ci-dessous)

En aromathérapie :

La mandarine verte apaise en permettant de relaxer et de calmer votre enfant lors de peurs, de problèmes d’endormissement, de cauchemars, de maux de ventre, de hoquet ou pour une rentrée scolaire perturbante.

Ta synergie: fabrique ton propre roll-on avec 60 gouttes d’HE de zeste de mandarine verte et 8 ml d’HV de noyau d’abricot ou d’amande. Applique selon le problème, sur la plante des pieds ou dans le creux des coudes ou massez dans le sens de l’aiguille d’une montre le ventre de votre petit dès 2 ans. Il est possible d’apaiser des pleurs ou des peurs avec une synergie d’H.E. de petit grain bigarade (3 gouttes), de zeste de mandarine verte (4 gouttes) et d’ylang ylang (2 gouttes) en diffusion, 10 mn avant l’arrivée de votre enfant dans sa chambre.

Une alimentation antistress:

Lorsque tu as des peurs ou des stress, ton organisme libère des hormones neurotransmetteurs (adrénaline) qui permettent de faire face à la situation de l’immédiateté. Mais si cette peur ou ce stress perdurent d’autres petits messages se mettent en place comme les glucocorticoïdes (cortisol). Pourtant si ces peurs ou ces stress ne disparaissent pas le corps finit par s’épuiser car il n’a plus de réponses utiles pour faire face. C’est alors que des pathologies peuvent apparaître comme des problèmes de sommeil ou cardiovasculaires ou de la fatigue ou des variations de poids ou de cholestérol… Une réponse s’impose, changer ton alimentation en apportant des nutriments qui favorisent les neurotransmetteurs GABA (acide gamma-aminobutyrique) qui sont synthétisés grâce à la glutamine.

Ton choix devrait alors se poser sur des aliments comme la banane, le brocoli, les épinards, les œufs, le miso, les lentilles, le blé, l’avoine,… qui calmeront les injonctions du cerveau.

Pour favoriser ton sommeil, n’oublie pas d’introduire largement des aliments remplis de tryptophane qui joue un rôle dans la sécrétion du neurotransmetteur (sérotonine) et qui synthétise l’hormone du sommeil (mélatonine).

Ton choix devrait alors se porter vers les légumineuses, le soja, le riz, les graines de courge, l’arachide, les oléagineux, le poisson, le parmesan, les oeufs, la levure de bière, le chocolat, la banane,… qui apaiseront ton corps.

Ne baissons pas les bras et ne soyons pas décourager en disant que c’est l’époque actuelle ou c’est la société qui veut cela. Réagissons tous ensemble pour offrir aux enfants une vie où la nature et le vivre ensemble trouvent toute son importance.

📚 Magazine « Plantes et santé »

Les écrans 3, 6, 9, 19 Bayard et Erès

Planning des écrans sur le site « Kids et family »

« Mon cours de yoga en famille » Catherine Bouru, illustrations Leslie Plée, préface Marie-Jeanne Trouchaut, éditions Eyrolles

YogaCat naturopathe

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je te rejoins totalement sur les aliments pour les enfants et même les plus grands. Le matin par exemple, je prends un demi bol de lait avec un peu de muesli ou des noix de pécans et des flocons d’avoines. Les flocons d’avoines ont beaucoup de vertus. Même mon shampoing est à l’avoine chez Klorane. Tes conseils sont précieux et toujours de bons sens. Merci Cat😊🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Je te remercie Fred pour ton retour. Les petits et les grands sont touchés par la « malbouffe » mais également la manière de partager les repas…! J’en parle également dans mon livre. Bravo à toi, les flocons d’avoine et les oléagineux sont top et le mieux est de créer son propre müesli ce qui permet de mettre des bons sucres ou pas de sucre du tout. Je t’embrasse 🌟

      J’aime

  2. Coucou Cate,
    Des petits conseils qui ont tellement de bons sens ! Certains enfants malheureusement sont habitués dès le plus jeune âge à être scotchés sur les écrans et réseaux sociaux !

    Ils sont en quelque sorte addictes au virtuel qu’ils en oublient de vivre leur enfance avec des jeux à l’extérieur, sports, ballade …..

    Des bisous et belle soirée 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Val, Merci… Effectivement certains ont oublié que la vraie vie était celle vécue dehors. J’avais un élève qui confondait cela à tel point qu’il se prenait pour un de ses héros de jeux vidéos qu’il mimait dans la cours aux interclasses. Du coup, il passait son temps isolé car il faisait peur … Je t’embrasse…🌷

      J’aime

  3. mamscook dit :

    D’excellents conseils… Il y a tellement de bon sens dans ce que tu dis!
    Les enfants ne devraient pas passer autant de temps devant les écrans…
    Un bon moment à faire un jeu de société en famille, rien de mieux…
    Merci pour cet article et belle soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi de me lire. Les jeux de société en famille, les jeux à l’extérieur, le sport, le yoga, la lecture, la danse, la musique, le théâtre ou autre… Voilà d’excellents dérivatifs et tellement revigorants pour le corps et l’esprit…
      La mise en place d’un emploi du temps est intéressant pour regarder mais avec parcimonie…! Belle soirée à toi…

      Aimé par 1 personne

  4. Filimages dit :

    On n’en finit pas de découvrir les effets négatifs de ces écrans addictifs. Pas facile de décrocher, tant ils font partie de nos vies. Mais comme pour le café, les enfants n’ont pas besoin d’y être surexposés trop tôt. Comme le bon vin, les adultes peuvent en profiter avec modération.
    Amen ! 🙂
    Sapristi ! J’aurais dû t’envoyer une lettre en papier pour te laisser ce message. Je me suis encore laisser avoir…
    Bise.

    Aimé par 1 personne

    1. Je te remercie pour ce gentil message. J’aimerais que des choses sérieuses soient faites dans des foyers où des enfants et des adolescents n’ont pas de barrières parentales … Cela n’est pas facile à mettre en place d’où l’importance d’en parler au sein des ateliers yoga ou philo dans les écoles dès le plus jeune âge.🙏
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup le tableau dos que je pratique de temps en temps avec mon petit dernier. Merci pour tous ces conseils ! Belle soirée Cat, bisous

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une petite pratique qui est dans mon livre et qui remporte un auprès des enfants un succès que tu constates, merci pour ton message. Douce soirée. Bisous à toi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s